A bout de souffle.

Avis sur The Chaser

Avatar Jadenor
Critique publiée par le

Encore un film de vengeance sanguinolente.

Chez nos amis coréens c'est un thème récurrent, mais il faut bien avouer qu'ils savent y faire là dedans. Passons rapidement sur l'histoire qui n'a de toute façon pas grand intérêt : un ancien flic devenu proxénète cherche l'assassin de ses "filles" (entendez par là ses employées). Ok, le postulat de base ne laisse pas beaucoup de place au doute. Ça va venger, ça va saigner.

On pourrait alors croire que le héros va traquer le méchant pendant tout le film, dans une course poursuite menée de main de maître, comme les coréens savent si bien le faire. Mais en fait non. Le méchant se fait prendre dans le premier tiers du film. Après une course poursuite et une baston tout sauf mémorable conclu par l'arrestation du tueur psychopathe/malade/impuissant/blablabla, le film retombe comme un soufflet. Durant plus d'une heure, le pauvre spectateur assiste à une enquête ridicule, confondante d'incohérence et de stupidité. Je sais pas si les flics sont tous aussi incompétents chez les coréens, mais ça expliquerait au moins pourquoi il y a autant d'histoires de vengeances.

C'est profondément frustrant. Ajouter à cela un rythme qui devient brusquement bien plus lent, quelques touches d'humours franchement lourdes, et une tension inexistante (les quelques plans de la demoiselle en détresse ne change absolument rien), on obtient une sorte de gouffre, une abîme au milieu du film, entre un début haletant et une fin qui parvient à ménager un certain suspens. Enfin, une abîme, il serait plus juste de parler de sommet. Sommet dans l'emmerdement. Il y a bien quelques points culminants lors de cette enquête menée par ces policiers complètement cons, mais le film ne parvient pas à retrouver un second souffle et on finit par attendre impatiemment le dénouement pour passer à autre chose.

Ladite fin est d'ailleurs pas si mal ... sauf qu'on la voit arriver à des kilomètres. Ce n'est d'ailleurs pas la seule chose prévisible : le spectateur est capable de quasiment tout prédire plusieurs minutes à l'avance, pour peu qu'il ouvre les yeux.
Alors pourquoi 6, pour un film dont je dresse un portrait si peu engageant ? Parce que malgré ce passage à vide qui plombe le film, le début reste sympa, et que finalement on se contente de ce dénouement qui arrive à renouer avec la tension du début. Une fin qui, à défaut d'être subtil ou même surprenante, conclut plutôt habilement le film.
Comme toujours avec les prod coréennes, la photo est impeccable. La mise en scène est par contre bien moins virevoltante et inventive que dans d'autres films issu du pays du Matin calme. Il en est de même pour le duo principal, dont le jeu d'acteur est loin d'être inoubliable.

The Chaser est miné par son rythme trop irrégulier, ses incohérences et ses énormes ficelles qui auront au moins le mérite de flatter notre égo de détective en herbe. Si on veut vraiment de la vengeance et des tripes dans la catégorie "Coréen pas content", il y a bien mieux à côté, à mon sens.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 609 fois
7 apprécient

Jadenor a ajouté ce film à 1 liste The Chaser

Autres actions de Jadenor The Chaser