Le besoin d'amour

Avis sur The Diary of a Teenage Girl

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Encore un de ces films que j'ai chopés au hasard. Si j'avais lu le pitch, il est certain que j'aurais regardé ce film plus vite.

Malgré tout mon enthousiasme, je dois bien reconnaître que le scénario n'est pas exempt de défauts. Ainsi donc, le manque d'objectif principal a pour conséquence un manque de structure : les scènes s'enchaînent de manière un peu décousue, seule cette relation œdipienne et le besoin d'expérimenter servent de fil conducteur. Et puis cette fin, difficile d'y adhérer, car au final, on ne sait pas trop ce que cette jeune fille trouve au travers de toutes ces aventures pour être heureuse. Une sorte de happy ending forcé en somme.

Mais en même temps, j'ai adoré les personnages. Ils sont assez bien construits et surtout bien exploités (quoique les secondaires auraient mérité un traitement plus ample). Et puis aussi, j'ai adoré le sujet - la sexualité - et tous les sous-thèmes que je me plais moi-même à aborder dans ma modeste bibliographie (disponible uniquement chez moi). Certaines scènes sont vraiment très bien pensées car elles mettent en avant les personnages, leurs réactions, dans une situation parfois un peu surréaliste.

Je ne savais rien de ce film en le lançant, mais au vu du traitement et même tout simplement du scénario, je me suis vite douté qu'il s'agissait d'une adaptation d'un roman graphique (je vois que sur IMDb, il est indiqué seulement novel au lieu de graphic novel, t-t-t). Je ne connais pas cette auteure de BD/illustratrice, il faudra que je chope ses bouquins maintenant !

La mise en scène est assez réussie. Pour sa retranscription de l'époque déjà (même si je n'étais pas encore né) : je trouve qu'il y a un chouette souci du détail et que pour une production de cet acabit, il y a un travail remarquable dans les décors et les costumes. Le découpage en soi est également assez plaisant, simple, sobre, avec quelques petites envolées dynamiques : cela fait écho au fait que la vie d'une ado est bordélique, un peu foutraque. Cela ne veut pas dire que tout est fait n'importe comment, mais que c'est un film en dents de scie, c'est-à-dire avec des moments très forts suivis de moments bien plus calmes.

J'ai surtout beaucoup apprécié le travail d'animation : la réalisatrice a bien pensé en amont à l'utilité de mélanger les deux médiums et l'animatrice Sara Gunnarsdóttir a fait de l'excellent boulot. Elle non plus je ne la connaissais pas : son travail est très poétique, j'aime beaucoup la manière dont elle met les personnages en mouvement et puis toutes ces petites trouvailles visuelles (je ne saurai dire si c'était son idée ou celle de la réalisatrice : je pencherai pour une vraie collaboration, un partage d'idées visuelles).

La musique fonctionne assez bien aussi : elle complète logiquement l'image (travail de caméra mais aussi d'animation) ; l'auteure parvient à créer de belles petites ambiances avec pas grand chose. Elle a également le bon goût de reprendre des bons tubes de l'époque.

Enfin, j'ai trouvé l'héroïne assez sexy et mignonne bien qu'elle ne soit pas le modèle type de la bombe. Toutes les actrices de ce film sont belles en fait (sauf peut-être la petite sœur binoclarde, mais au moins elle est marrante), c'est peut-être parce que c'est une femme qui filme ?

Bref, j'ai passé un très bon moment devant ce film. Les quelques défauts narratifs ne sont pas passés inaperçus durant le film, mais j'ai tellement apprécié les personnages que je suis resté scotché jusqu'au bout avec beaucoup de plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 519 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper The Diary of a Teenage Girl