Delirium !

Avis sur The Grand Budapest Hotel

Avatar Etherebenthine
Critique publiée par le

Outre le casting qui n'est pas seulement là pour attirer les foules, ce film est un petit bijou de cinéma plus ultra. Une divine narration, des dialogues désopilants, des scènes inoubliables et un décor qui tient presque du conte féérique. Wes Anderson est un véritable artiste. On ne peut qu’applaudir sa maîtrise technique. Ce réalisateur a l'art de nous plonger directement dans un autre monde hors du commun avec des personnages uniques en leur genre.

Après avoir mis en place un système d'histoires emboîtées, le film est découpé en différents chapitres. Zero Moustafa en est l'un des narrateurs principaux, il était un jeune lobby boy au service de Gustave H. Ce dernier est le concierge du Grand Budapest Hotel, station thermale située dans un pays fictif.

Anderson joue avec les codes du film policier et de cambriolage. Gustave H. est un homme vaniteux, pédant, amoureux de poésie romantique et il a un faible pour les femmes âgées, riches et blondes. Lorsque l'une de ses favorites est assassinée, il apprend que celle-ci lui a légué un tableau d'une très grande valeur. Se rendant sur place, il dérobe le précieux tableau, mais il est accusé de meurtre. Se succèdent alors les courses poursuites...

On passe un bon moment. Wes Anderson a un style inimitable et il semble au sommet de son art avec cette œuvre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
9 apprécient

Etherebenthine a ajouté ce film à 3 listes The Grand Budapest Hotel

Autres actions de Etherebenthine The Grand Budapest Hotel