Ode au travail bien fait

Avis sur The Great Passage

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

En 1995, une petite équipe se lance dans une grande entreprise : réaliser le dictionnaire japonais le plus moderne qui soit. Ishii filme les 15 ans de sa conception comme une grande aventure, dans une mise en scène feutrée et discrète. Parallèlement, il nous attache au personnage de son coordinateur, quasi autiste au départ, et qui va s'ouvrir au monde et aux sentiments, peu à peu. Ode généreuse au travail bien fait et au respect des différences, le film, qui a représenté le Japon aux Oscars, n'a contre lui qu'une longueur excessive qui, au moins dans sa première partie, dessert son propos.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil The Great Passage