Ces hommes du terroir…

Avis sur The Last Farm

Avatar socrate
Critique publiée par le

Voilà un film magnifique. Je ne peux vous le raconter, il faut le découvrir soi-même. Je vais juste vous expliquer pourquoi il me touche, pourquoi j’y suis particulièrement sensible, pourquoi je l’ai aimé. D’abord, il y a les paysages, on est dans un coin reculé de cette magnifique terre d’Islande, au bord de l’océan. Un monde rude, un univers qui forge des hommes. Je n’ai jamais vraiment connu cela, juste eu l’occasion de ressentir des univers très particuliers, de parcourir des lieux où les hommes étaient à ce point intégrés dans le paysage, enfermés dans un cadre, proche d’une nature à laquelle on n’échappe pas. C’est peut-être abstrait pour nous, hommes et femmes mondialisés, mobiles et donc presque sans racines, mais il y a quelque chose de touchant dans ces hommes et ces femmes à ce point marqués par leur environnement. Nous sommes aujourd’hui des hommes hors-sol, et nous rencontrons là des hommes du passé, qui disparaissent peu à peu mais qui pour certains étaient nos aînés. Désolé si ce que j’exprime n’est pas très clair, il n’est pas facile de mettre des mots sur ce que je ressens, sur les échos de ma jeunesse que provoque ce film. Le paysage islandais que l’on voit ici est juste sublime, malgré la grisaille, et il me touche particulièrement car je suis en quelque sorte frustré de la Bretagne que je n’ai pas assez vécu dans ma jeunesse, je suis fasciné par les paysages écossais ou irlandais, par ces reliefs extraordinaires en bord de mer, ici par ce paysage froid mais terriblement beau, cette grève et ces terres peu amènes au contact de l’océan et de la montagne.

Le film raconte l’histoire d’un homme qui n’est pas loin de la fin, un homme las, seul, mais déterminé, avec un caractère comme ces rudes terres savent en fabriquer. La réalisation est impeccable, on a quelques plans superbes, les violons comme souvent accompagnent harmonieusement les vents de mélancolie qui soufflent sur les cœurs comme sur la lande.

Un film sur les confins du monde, et sur la fin de vie. Un film émouvant qui a su me toucher, qui a su me parler, et dont l’issue ressemble un peu à ce que j’imagine. Je me sens très proche de ce vieil homme…

The last Farm peut être visionné ici :
https://www.youtube.com/watch?v=Oh7sQ4hPnyk

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 987 fois
28 apprécient

socrate a ajouté ce court-métrage à 6 listes The Last Farm

Autres actions de socrate The Last Farm