Un monde désespérant

Avis sur The Neon Demon

Avatar Fleming
Critique publiée par le

La fin de The Neon Demon est franchement nulle. Horrible, désespérante, si on la prend au premier degré. En partant avant les 27 dernières minutes, vous ne perdrez pas grand chose.

Et vous passerez une meilleure nuit ensuite.
Sinon, le film est, comme on sait, esthétiquement très très beau. Et Elle Fanning, très très belle, en même temps qu'assez convaincante dans le rôle d'une jeune orpheline provinciale (Jesse) venue à Los Angeles pour y gagner sa vie dans le mannequinat et, pourquoi pas ?, faire carrière dans le cinéma jusqu'à devenir star. Quand on ne sait rien de cette histoire, on la suit avec intérêt... pendant les 90 premières minutes. Après, il vaut mieux quitter son fauteuil et se casser en vitesse, évitant ainsi un final grotesque (nécrophilie, cannibalisme, etc.) qui décrédibilise la charge violente, mais peut-être pas si caricaturale que ça, de Nicolas Winding Refn contre un certain monde d'aujourd'hui (ici réduit à celui de la beauté, de la mode, de l'image), un monde de bêtes sauvages, pour le moins, je le répète, désespérant.
Film réaliste ? Film d'horreur ? Parabole ? Le réalisateur laisse dans le doute ceux qui seront restés jusqu'à la fin.
J'allais oublier : la BO composée par Cliff Martinez colle parfaitement à l'image et participe au climat du film, elle lui apporte beaucoup.
Voilà. Pas envie d'en dire plus ce soir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 297 fois
4 apprécient

Fleming a ajouté ce film à 2 listes The Neon Demon

Autres actions de Fleming The Neon Demon