Advertisement

Vivre ou mourir ?

Avis sur The Rider

Avatar Tanja
Critique publiée par le

The rider n'est pas un documentaire, pourtant son casting est authentique. Brady Jandreau joue son propre rôle (seul le nom a été modifié pour Blackburn), et il est accompagné par son propre père et sa sœur. La réalisatrice l'a rencontré en 2013 dans une réserve car c'est un membre de la tribu Sioux des Brûlés et réside actuellement à Pine Ridge. En, 2015 il a un grave accident comme celui relaté dans le film. Elle décide donc de le raconter dans son film.

Idem pour les seconds rôles. Scott Lane tient son propre rôle. Si vous cherchez un peu sur youtube vous retrouverez les vidéos que regardent Brady et Scott. Car, oui, Scott Lane a bien eu un grave accident pas en montant un taureau mais en voiture, il est depuis lourdement handicapé. Il faut un courage incroyable pour raconter son histoire de la sorte. Non, pas face caméra à raconter sa vie lors d'une interview mais en la jouant en la revivant. Mais surtout il n'y a pas de pathos. Certes c'est triste, mais c'est positif. Le mot d'ordre c'est : la vie continue et quoi qu'il arrive vivons notre rêve.

Même l'histoire d'Apollo, le cheval, est authentique (et bien triste au demeurant). Quand on sait que tout ceci est vrai, on en ressort plus secoué que si c'était une banale fiction. Alors oui, c'est romancé, mais si peu et c'est aussi tellement beau. Brady sait qu'il est mal en point après son accident, il sait qu'il risque sa vie en montant à cheval, pourtant il n'a pas envie de vivre autrement sa vie qu'à travers le dressage des chevaux. Certes il ne pourra plus faire de rodéo, mais sa vie c'est le cheval et rien ne pourra le faire renoncer. D'ailleurs les scènes où il dresse les chevaux sont magnifique. On sent tellement ce lien qu'ils partagent...

La photographie dans ce film est splendide. On sent que la nature, les bêtes, les grands espaces ont été magnifiquement rendus sur grand-écran. C'est une véritable ode aux grands paysages sauvages de l'Ouest américain que même un orage arrive à sublimer.

Avant de voir le film je ne me suis pas renseignée sur lui et j'avoue je n'ai pas compris la fin justement parce qu'il n'y en a pas. Mais c'est normal, car Brady, Scott, et les autres n'ont pas encore écrit le reste de leurs vies.

The rider est vraiment un film atypique. Avec le recul je ne peux que l'aimer profondément il mérite toute votre attention. Car plus qu'un film de cow-boy ou rodeo c'est un film sur l'envie de vivre. On aurait pu n'avoir qu'un documentaire, Chloé Zhao a rendu cette envie de vivre vibrante et sensible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 175 fois
4 apprécient

Tanja a ajouté ce film à 3 listes The Rider

Autres actions de Tanja The Rider