Les pseudo-geeks rêvant de gloire l'aimeront

Avis sur The Social Network

Avatar Florimond
Critique publiée par le

Il y a une minute je lisais l'avis de Torpenn, et quelques commentaires acerbes qui suivaient. C'est étrange comme, même sur ce site, on peut rencontrer des gens qui ont l'air de ne pas supporter les avis divergents. Je me suis beaucoup amusé et ça m'a donné envie de dire moi aussi deux mots à propos de ce film que j'ai vu il y a plusieurs mois. Il m'aura quand même appris l'existence de Mark.

Les derniers commentaires sur l'avis de Torpenn l'accusaient de qualifier, à tort, Mark Z. de "geek", alors que le terme exact serait plutôt "nerd". Cette critique sans intérêt a le mérite de mettre en lumière l'origine du problème. Les "lamers" (pour rester dans le vocabulaire destiné aux initiés) qui admirent le personnage de Mark parce qu'ils pensent sans doute que c'est là un modèle de compétences et de réussite profitable à l'humanité. Bien entendu, geek ou nerd, peu nous chaut. Les définitions sont nombreuses, et ce sont des détails dont se gargarisent souvent, avec fierté, les faux représentants de ce genre de communautés parce que ça devient "cool" d'en être (ceux qui en sont le vivent, et ne passent pas leur temps à le définir avec des mots).

Soyons brefs. Ce film est l'exploitation d'un phénomène de mode. Facebook, un produit bas de gamme destiné a être utilisé principalement par Julie, 16 ans, lassée de Skyrock, dont l'utilisation est rendue pénible à cause de nombreux bugs et fausses améliorations mal testées, et dont l'engouement s'est finalement vu prolongé grâce à des sites comme Buzz.com (oui, je l'utilise presque quotidiennement en attendant Diaspora). Comme je m'y attendais parfaitement on réchauffe l'indémodable mythe du "surdoué à l'amerloque", phénomène imaginaire parmi d'autres largement exploités dans le cinéma, et similaire par exemple au "dédoublement de personnalité" en ce qu'il ne semble se présenter en réalité jamais, ou seulement à l'intérieur des frontières des USA et nulle part ailleurs.

Comme toujours, cela fascine les foules et permet de leur soutirer encore un peu d'argent. S'il y avait eu UN "inventeur" de MSN Messenger, on aurait sans doute fait un film dessus il y a longtemps déjà. Sans aucun doute un surdoué qui nous aurait montré l'invention de la messagerie instantanée avec des "émoticônes".

---------------------------------------------------
Pardon si certains passages semblent tenir de l'attaque personnelle. Je ne voulais en réalité pas paraître agressif ni méprisant. En fait... toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1161 fois
16 apprécient · 8 n'apprécient pas

Florimond a ajouté ce film à 4 listes The Social Network

Autres actions de Florimond The Social Network