Affiche The Strangers

Critiques de The Strangers

Film de (2016)

Le Démon, le Fantôme et le Chaman

Pourquoi êtes-vous troublés ? Pourquoi avez-vous ces doutes dans vos cœurs ? - Évangile selon Luc Six ans après la sortie de son dernier film, connu en France sous le titre de The Murderer, Na Hong-Jin nous revient enfin avec ce qui m’apparaît à ce jour comme son œuvre la plus aboutie, surpassant ce qu’il avait pu laisser entrevoir dans le déjà... Lire l'avis à propos de The Strangers

189 15
Avatar Phaedren
9
Phaedren ·

Voyage au bout de l’envers

Toi qui entre ici, abandonne tout repère : telle devrait être la devise de The Strangers, qui, s’il file une continuité avec les titres anglophones précédents dans la filmographie de Na Hong-jin, n’en est pas moins une rupture assez nette avec eux. L’exergue proposée, citant les propos du Christ ressuscité qui se défend d’être un fantôme... Lire la critique de The Strangers

103 63
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

The Devil inside Me

Fort de deux premiers films extrêmement prometteurs que sont The Chaser et The Murderer, Na Hong-Jin revient aux affaires avec une nouvelle création qui explore profondément les racines exubérantes d’une certaine forme du cinéma sud-coréen. Tous les ingrédients connus sont présents : personnages qui... Lire l'avis à propos de The Strangers

89 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Le diable s’habille en kimono

Lorsqu’un réalisateur est découvert via un premier long-métrage d’anthologie, le plus dur pour ce dernier est de maintenir le cap. Na Hong-jin avait ainsi frappé fort en 2008 avec son The Chaser. Avec The Strangers, son troisième film, le réalisateur natif de Séoul s’inscrit dans le... Lire la critique de The Strangers

42 3
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·

"On dirait que tu vas en enfer toutes les nuits"

Décidément, les Coréens ont une vision particulière de leur police. Une fois de plus, nous avons ici un policier lourdaud, dont l'intelligence ne semble pas être la principale qualité. Un policier dont l'allure fait inévitablement penser à Memories of murder. Un policier qui aime se rouler dans la boue, qui n'est manifestement pas le patron à la maison, et qui adore hurler dès qu'il voit une... Lire la critique de The Strangers

74 6
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Time to meet the Débile.

Son coup d'essai expédiait déjà un subtil jeu de piste dans le labyrinthe qu'est Séoul. Dès « The Chaser », thriller ludique dopé au vigilant et au torture-porn, Na Hong-Jin démystifiait le policier sud-coréen tout en chargeant une violente nuit du chasseur enveloppée de poésie, de terreur et d'humour. Avec « The Strangers », il quitte les rues illuminées de la capitale,... Lire la critique de The Strangers

59 11
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
7
Kiwiwayne Kiwinson ·

Ride with the Devil.

Remarqué grâce à son fulgurant The Chaser, le metteur en scène Na Hong-Jin revient aux affaires, six ans après son second long-métrage, The Murderer. Sélectionné au festival de Cannes hors compétition après avoir vu sa sortie repoussée, The Strangers (alias Gok-seong en Corée du Sud, alias The Wailing à l'international) aura tout... Lire l'avis à propos de The Strangers

57 8
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

The Devil Outside

Il y a deux cas de figure dans l’appréciation du cinéma de Na Hong-jin : en tomber amoureux au premier regard, ou tenter de le comprendre, lui et ses codes pas très subtils, qui relèvent autant de l’exagération comique que de l’exagération dramatique. Et pour tenter de comprendre Na, il faut connaître un tant soit peu les ficelles du cinéma coréen, car le cinéaste se caractérise comme un... Lire l'avis à propos de The Strangers

34 5
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·

Mordrez-vous à l'hameçon ?

Dernier rejeton du très torturé Na Hong-Jin, The Strangers est une œuvre phénoménale. C'est le genre d'expérience visuelle, sensitive, auditive, olfactive, soyons fou, qu'on ne rencontre que très rarement au cinéma. Et pour cause un certain calibrage académique se répandant dans les productions filmiques comme une nuée d'insectes. Là où le modèle occidental peine bien souvent à se renouveler,... Lire la critique de The Strangers

50 21
Avatar Fosca
10
Fosca ·

Apnée irréelle et angoissante

La salle fait environ 30 places. Autant dire que l'espace est restreint et pourtant on se dit qu'elle est confortable. En effet, elle l'est. Elle est surtout propice au visionnage de The Strangers. Une salle qui va, dés les lumières éteintes, devenir une véritable arène angoissante et suffocante devant la puissance dégagée par le dernier bijou coréen. Un bijou que je... Lire l'avis à propos de The Strangers

48 1
Avatar Halifax
10
Halifax ·