S'évader

Avis sur The Trip

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Je n'ai pas l'habitude de consommer de la drogue, douce ou dure. J'ai tenté la cigarette, j'ai pas aimé, j'ai rejeté. J'ai tenté l'herbe roulée, j'ai pas aimé, j'ai réessayé une fois, je n'ai toujours pas aimé, j'ai rejeté. J'ai essayé dans une pipe à eau, j'ai pas aimé, j'ai pas retenté, j'ai rejeté. J'ai testé le champignon, c'était rigolo, mais j'ai pas voulu retenter. Les effets je n'en ai perçu que rarement. Un peu avec la pipe à eau, je me sentais disons un peu fatigué. C'est surtout avec le champi que j'ai ressenti des choses. Mais pas beaucoup. En fait, les amis avec qui j'ai fait ça ne m'en ont pas donné beaucoup du fait que je n'avais pas l'habitude de consommer. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas eu les hallucinations que les autres ont eu. Je me suis quand même senti bizarre, à la fois fatigué et excité. Je me souviens que je partais dans des délires bizarres, que je pouvais fixer des choses brillantes longtemps, que de voir et entendre les autres s'exclamer à propos de ce qu'ils voyaient me faisaient beaucoup rire. À un moment d'excitation intense je me suis pris pour le Terminator au moment où ils fond dans la lave. Je suis un peu déçu de n'avoir pas eu d'hallu, mais tant pis. Je ne pense pas réessayer un jour. Parce que je n'aime pas perdre pied. Je n'aime pas l'idée de ne plus contrôler mon corps, de le laisser agir à sa guise sans conscience pour superviser le tout. Je ne suis pas fait pour ces sensations.

Il n'empêche que j'ai apprécié le film. Peut-être parce qu'il s'agissait d'une forme de consommation par procuration ? Je ne sais pas. En tous cas, la simplicité du scénario, prétexte à des expérimentations visuelles m'a emballé. Le personnage est intéressant, l'idée d'une étude clinique aussi. La raison de cette expérience aussi. Et puis ces rêves, cette vie fumée est assez riche. Je pense tout de même que ça aurait pu aller plus loin dans le délire.

Pareil pour la mise en scène, les moments psychédéliques sont sympas, mais ça reste de l’expérimentation un peu molle. Mais bon, ça reste quand même amusant à voir. La musique participe bien au trip, hypnotise le spectateur. La mise en scène est très simple, très sobre. Les effets de lumière, à la mode à l'époque, sont vraiment pas mal. Puis la déco moderne aussi. Et les acteurs s'amusent clairement là-dedans. Dommage que Nicholson ne joue pas dans ce film qu'il a écrit. D'ailleurs c'est dommage qu'il ait arrêté d'écrire. C'est dommage aussi que cette époque soit révolue ; à ma connaissance il n'y a pas vraiment d'embryon d'acteurs qui s'amusent comme ça au cinéma, qui soit représentatif d'une époque. Ou alors dans le ciné indépendant, mais aujourd'hui un tel cinéma est bien plus dur à découvrir.

Bref, "The trip" est une petite expérience fort sympathique. J'imagine que regarder le film en prenant quelques drogues doit être encore plus amusant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 691 fois
7 apprécient

Autres actions de Fatpooper The Trip