Série B de luxe divertissante

Avis sur Time Out

Avatar Redzing
Critique publiée par le

14 ans après l'excellent "Gattaca", Andrew Niccol se remet à la SF. "In Time" se déroule ainsi dans un futur pas si lointain, où les hommes vivent désormais en permanence dans des corps jeunes. En contrepartie, chacun dispose d'un compte à rebours jusqu'à sa mort, et le temps est devenue la monnaie de référence, qu'il faut gagner pour continuer à vivre. Les pauvres comptent les heures, les riches jouissent de siècles.

La première partie du film est assez intrigante, avec un sujet introduit avec rythme, et un concept bien exploité. On notera par exemple l'idée que le temps peut s'échanger (ou se voler) facilement, ce qui n'est pas très logique mais sert au propos du film. Ainsi, les pauvres sont à la merci des gangs, et les riches s'entourent de gardes du corps. Cependant, la seconde partie tombe un peu à plat. La critique du capitalisme exacerbé, sous forme de métaphore temporelle, est certes pertinente, mais trop primaire. D'autant plus que le scénario enchaîne quelques incohérences, et que les personnages (pourtant correctement interprétés) sont un brin caricaturaux, et évoluent très peu.

Toutefois, la mise en scène demeure soignée. "In Time" est donc finalement une sorte de série B de luxe divertissante, ce qui est toujours mieux que le blockbuster sans âme qu'il aurait pu être.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Time Out

Autres actions de Redzing Time Out