Avis sur

Titanic par -Anna-

Avatar -Anna-
Critique publiée par le

Vous savez, je suis d’une nature dépressive, moi. Et mon médecin m’a dit : «Évitez les contrariétés.» Bien sûr, docteur, mais que voulez-vous que je fasse, face à ça ? Comment ne pas retomber en dépression, quand je vois partout des affiches pour... pour... ça...
J’ai mal.

Trois heures et quart pour faire couler une saleté de bateau. Trois heures et quart... Et vous appelez ça un chef d’oeuvre ? Et vous donnez onze Oscar ? Mais qu’est-ce qui cloche, chez vous ?

Ce film est un drame romantique. Ou une romance dramatique. Honnêtement, à ce niveau de médiocrité, ça n’a aucune importance. Soit on fait un drame, soit on fait une romance, il faut savoir choisir. Soit on raconte une amourette entre une bourgeoise et un manant sur un paquebot de croisière, soit on fait couler le sus-cité paquebot.
Voyez Inception. Le gros défaut d’Inception, c’est de passer une moitié de film à préparer un plan et l’autre moitié à le réaliser. Ce n’est pas chouette, mais c’est cohérent. Là, on passe une moitié de film à fabriquer du sentiment amoureux pour cette pouf-à-mèche qu’était DiCaprio en 1997, et l’autre moitié à tout détruire à coup d’iceberg. Limite, il aurait été plus cohérent de faire débarquer des cyborgs aliens pour redresser le bateau, sauver tout le monde, et les laisser s’aimer.
Auquel cas, plus aucun rapport avec la catastrophe de 1912, et il ne fallait plus alors appeler ça Titanic. Pas plus mal, finalement.

Avril 1912, avril 2012. J’attire votre attention...
«- Oh ben tiens, les copains. Ca va faire cent ans qu’il a coulé, le machin sur lequel on a fait un film il y a quinze ans. Ca serait un super coup de fric de le ressortir pour le centenaire.
«- Oh oui, et puis on pourrait le ressortir en 3D, pour ramener les gros beaufs dans les salles.»
James Cameron m’étonnera toujours par sa capacité à être une honte pour le Septième Art, et à se remplir les fouilles sur la mort de mille cinq cents personnes.

La 3D n’a un intérêt, sur le plan technique, que si le film a été conçu pour être en 3D, réalisé depuis les prémices avec les méthodes de la 3D. Qu’est-ce qu’on fait, quinze piges après ? On ne retourne pas tout, vu le prix que ça a couté la première fois. On bidouille de l’image, uniquement. En terme technique, ça ne vaut rien.

Je vous en prie, ne soyez pas de ceux qui vont payer une place de ciné pour ça, enrichir les connards qui ont parié sur cette reprise. Ne leur donnez pas raison. 1/20.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 454 fois
3 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de -Anna- Titanic