To the heart.

Avis sur To the Bone

Avatar NeverOvereducated
Critique publiée par le

To the bones met indéniablement mal à l'aise, il dérange. Et pour cause : il fait l'état des lieux d'une maladie bien connue et pourtant rarement reconnue comme telle : les troubles du comportement alimentaire (TAC). Un sujet prêtant à controvers, encore aujourd'hui.
Ce film met en lumière le combat d'Ellen face à son anorexisme mais pas seulement.

Le combat de ses proches, leur incompréhension, omniprésente, leurs doutes, leur volonté d'aider mais de ne pas réussir à comprendre. Puisque c'est là l'un des points les plus cruciaux de ces maladies psychologiques : La non-comprehension émanante des personnes ne vivant pas ces situations. Difficile de se mettre à la place d'une personne n'arrivant pas à manger lorsque la société actuelle se veut dans la surconsommation plutôt que l'inverse.

Néanmoins, To The Bones arrive à flouter la fine ligne entre la victimisation des personnes souffrant des TAC et leurs parts de responsabilité ainsi que le rôle qu'ils jouent dans leur propre guérison.
Ainsi, on verra Ellen grandir et prendre des décisions, qui certes, au premier coup d'œil ne semblent que la concerner elle, et pourtant auront un impact certain sur la vie de son entourage proche.

Un film éducatif et prenant qui ne laissera personne indifférent.
Je recommande vivement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 366 fois
1 apprécie

Autres actions de NeverOvereducated To the Bone