Affiche Tokyo Godfathers

Critiques de Tokyo Godfathers

Long-métrage d'animation de et (2003)

Critique de Tokyo Godfathers par Alabama_Worley

C'est bientôt Noël, et donc le timing parfait pour découvrir ou revoir Tôkyô Godfathers, une fable urbaine enneigée du regretté (et génialissime) Satoshi Kon. Et ceux qui pensent encore que les dessins animés ne sont que pour les enfants en prendront pour leur grade... Loin des contes de Noël sucrés habituels,ce film déstabilise en nous plongeant dans le quotidien misérable de 3 clochards à la... Lire l'avis à propos de Tokyo Godfathers

1
Avatar Alabama_Worley
10
Alabama_Worley ·

Critique de Tokyo Godfathers par Valtwovee

Tokyo Godfathers (2003) de Satoshi Kon. Il y a environ deux mois, j'avais vanté les mérites de Millennium Actress. Aujourd'hui c'est un autre film d'animation du regretté Satoshi Kon qui est à l'honneur, j'ai nommé: Tokyo Godfathers. C'est sûrement le plus divertissant et le plus accessible de ses films. C'est aussi le plus drôle! Le pitch de départ est simple: nous suivons... Lire l'avis à propos de Tokyo Godfathers

1
Avatar Valtwovee
9
Valtwovee ·

Big breasts, coool

Je m'attendais à un film sur les yakuzas et pas du tout ! Une bande de clodos frapadingues dans une aventure riche en émotions. Le graphisme est grandiose, la conjugaison ambiance noire/récit réaliste/humour potache détonne, Satoshi Kon sait vraiment y faire. Néanmoins j'émettrai une petite réserve sur le ton, au final un brin trop léger pour l'univers qui nous est dépeint, en plus de cheveux... Lire la critique de Tokyo Godfathers

1
Avatar Hellzed
7
Hellzed ·

SDF, travesti et Noël font bon ménage !

Un film familial, par Satoshi Kon ?! Hé oui, c'est possible ! Satoshi Kon s'intéresse ici à l'un des sujets tabous du Japon : les SDF. Au pays de la technologie, des lumières et des inventions folles, ces gens qui sentent mauvais et dorment dans des cartons sont souvent pointés du doigts et cachés. Et c'est à travers une histoire complètement rocambolesque (on suit des SDF, dont un travesti)... Lire l'avis à propos de Tokyo Godfathers

1 1
Avatar RayusgnaL
10
RayusgnaL ·

A little baby / powdery snow on its cheeks / on this holy night

Trois sans abris; un travesti, une jeune fugueuse et un homme d'âge mûr, trouvent un bébé abandonné la nuit de Noël. Ils vont tout faire pour retrouver ses parents. Un road-movie d'animation qui réunit tout ce qui se fait de bien dans le genre. On passe du sujet le plus sérieux à un grand éclat de rire en quelques secondes. Un anime brillant, émouvant qui part dans tous les sens et qui ne se... Lire la critique de Tokyo Godfathers

1
Avatar Bing
10
Bing ·

La Nativité revisité par Satoshi Kon

Tokyo Godfathers est un conte de noël, loin de l'univers delirium tremens de Perfect Blue et la narration folle de Millénium Actress. Les rois mages sont trois clochards que tout oppose excepté la misère et le petit Jésus est un enfant braillard abandonné sous un tas d'ordure. "Kon tire des situations tragiques (enfant abandonné, personnages sans logis ou violence urbaine) un décalage comique,... Lire la critique de Tokyo Godfathers

1
Avatar BaNDiNi
8
BaNDiNi ·

Noël à Tokyo

Clairement le pire anim' japonais que j'ai vu, pourtant friand des histoires belles et naïves avec un bébé (surtout quand un samouraï s'en occupe, je pense à l'un des épisodes de la fameuse série cinématographique Zatoichi). Mais là j'ai trouvé ça insupportable de bout en bout. Presque aucune empathie pour cette famille recomposée de SDF, et encore moins pour leur quête "divine" de ramener le... Lire la critique de Tokyo Godfathers

3 3
Avatar Dun
4
Dun ·

Conte de Noël moderne par Satoshi Kon.

Animation fluide sans défauts, musique jazzy mais pas envahissante, personnages charismatiques et attachants. Satoshi Kon touche là au conte de Noël, à la misère humaine avec sourire. Plus accessible et tout publique que Perfect Blue, moins intellectuel que Paprika. Lire l'avis à propos de Tokyo Godfathers

1
Avatar GBA _
8
GBA _ ·

Tendresse et rires pour un film tout doux

Film très mignon et très tendre, à voir en période de Noël sous la couette avec une petite tisane. Le métrage peut même vous tirer quelques larmichettes. Graphiquement pas le meilleur de Monsieur Satoshi Kon, mais une belle histoire, une féerie humaine et loufoque, à voir. Lire l'avis à propos de Tokyo Godfathers

1
Avatar Bluebell
8
Bluebell ·