du sérieux dans l'absurde

Avis sur Toni Erdmann

Avatar cezed
Critique publiée par le

J'ai été plutôt déçu par ce film, après avoir vu ce déluge de critiques positives sur internet. Les cannois ont finalement été avisés de ne pas donner de prix à mon avis!
En effet ce film, long , trop long, ne casse pas des briquettes.
Donc, un père retraité qui va voir sa fille laquelle travaille dans une grande entreprise mondialisée, à Bucarest. Le père est un hurluberlu qui aime faire des gags en permanence ( on a tous quelqu'un comme ça dans les familles). Sa fille Inès semble en avoir l'habitude, et réagit plutôt avec indulgence aux pitreries de son papa, lequel s'invite dans sa vie professionnelle de façon franchement intrusive ( le film parait assez irréaliste sur ce point). Il en découle une suite de scènes assez improbables, qui évoluent de plus en plus vers l'absurde. Le climax est atteint lors de la réception finale, et du déguisement du père ( je suis à la limite de spoiler, là). Ce qui est remarquable, c'est le sérieux du film , même quand ça devient du grand n'importe quoi. La fille garde un air grave tout le long du film; sur la dernière image, elle essaye un peu de se déguiser comme son papa mais ça ne marche pas. Ce sérieux dans le burlesque m'apparaît comme une caractéristique "typisch deutsch" du film. Il y a quand même quelques scènes assez réjouissantes, comme le repas dans la famille à Bucarest, quand Inès chante avec son père. La scène de branlette avec son petit ami est aussi amusante.
Enfin on présente aussi ce film comme une réflexion amère sur la mondialisation. Le discours politique est en fait très dilué, il en reste surtout de belles images sur la campagne roumaine. Le message du film n'est pas très clair au final: tendresse des rapports père-fille? incommunicabilité des générations? petite histoire de la mondialisation? un peu de tout ça, mais de façon plutôt confuse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de cezed Toni Erdmann