Bande-annonce
Affiche Tout le monde debout

Tout le monde debout

(2018)
12345678910
Quand ?
5.9
  1. 35
  2. 39
  3. 90
  4. 203
  5. 467
  6. 913
  7. 792
  8. 274
  9. 56
  10. 21
  • 2.9K
  • 77
  • 541

Jocelyn, homme d'affaire en pleine réussite, égoïste et misogyne, lassé d'être lui-même, se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu'au jour où elle lui présente sa soeur elle-même handicapée...

Casting : acteurs principauxTout le monde debout

Casting complet du film Tout le monde debout
Match des critiques
les meilleurs avis
Tout le monde debout
VS
Avatar Alexandre Agnes
7
On dit fauteuil roulant, pas chaise !

Il y a deux choses que je pourrai reprocher à Dubosc. D'abord, de ne pas s'être contenté de la seule casquette de réalisateur en restant derrière la caméra du premier long métrage qu'il signe. Car en endossant le rôle du dragueur menteur invétéré, il privilégie la facilité à la qualité : non pas qu'il soit mauvais dans l'emploi, mais c'est le même qu'il tient depuis ses débuts sur scène il y a vingt ans (une certaine lassitude à le voir toujours jouer la même chose s'est donc légitimement...

13 2
Dubosc ne se mouille pas

Franck Dubosc se risque à la réalisation après plusieurs contributions en tant que scénariste. La comédie qui en résulte, pur produit TF1 ne risque pas de révolutionner l'histoire du cinéma ni de désigner son réalisateur comme un auteur profondément original. Celui-ci déploie un format prêt à porter déjà vu depuis la nuit des tentes (de camping ha ha). Le film démarre avec quelques scènes plus forcées que drôles et des dialogues artificiels. On ne rit pas souvent. Cela s'arrange lorsque... Lire la critique de Tout le monde debout

9

PostsTout le monde debout

Critiques : avis d'internautes (80)
Tout le monde debout
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Dubosc, dans un fauteuil

Franck Dubosc signe là sa première réalisation. Et pour une première, il a réussi la performance de ne pas se prendre les pieds dans le tapis. La comédie romantique, sur fond d'acceptation sociale et parlant du handicap, ça peut être casse-gueule. Y compris pour certains passages humoristiques qui peuvent paraître lourdingues. Comme il l'a expliqué lui-même lors de l'avant-première,... Lire l'avis à propos de Tout le monde debout

3
Avatar Vik Leroy
7
Vik Leroy ·
Découverte
Assis ou debout?

Histoire/Scénario : Un scénario parfois drôle, parfois émouvant ; on attaque une histoire romantique d’une manière assez originale. Dommage que l’on retombe sur quelques clichés habituels dans ce genre de film. L’histoire se suit bien et surtout se suit avec plaisir. Musique/Son : C’est assez joli mais trop peu présent.... Lire l'avis à propos de Tout le monde debout

7 5
Avatar Sofian DeRochdi
7
Sofian DeRochdi ·
Critique de Tout le monde debout par Mots Passants

Si on m'avait dit qu'un film de et avec Franck Dubosc serait loin de me déplaire, j'aurais eu une certaine difficulté à croire la chose possible. En plus, avec Alexandra Lamy comme partenaire, j'aurais peut être carrément pensé qu'il était "impossible" que je puisse être séduite. Curieusement peut être mais c'est ainsi : je n'irais pas jusqu'à écrire qu'elle n'est pas à mon... Lire l'avis à propos de Tout le monde debout

3 8
Avatar Mots Passants
8
Mots Passants ·
Ce n'est pas un film sur le handicap , mais un film avec du handicap

Outre une excellente comédie, "Tout le monde debout" se trouve être un chouette film avec une belle histoire en toile de fond. Les gags et autres soubresauts font mouche à chaque fois, avec certaines scènes particulièrement hilarante. En plus, l'histoire n'est pas nécessaire cousu de fil blanc, il y a quelques rebondissements inattendu qui agrémente avec brio le récit. Par ailleurs, le sujet... Lire la critique de Tout le monde debout

3
Avatar STsebastien
8
STsebastien ·
Sans prétention mais agréable à visionner

Sachant que Franck Dubosc en était le réalisateur, je m'attendais à voir un film dans le style de "Camping" ou Dubosc, éternel séducteur fait du Dubosc. Le début s'annonçait comme tel.. Il annonce la couleur "je rencontre, j'emballe et je laisse tomber" Mais la, c'est lui qui est pris á son propre jeu.. Tout commence par un quiproquo qu'il n'a pas le courage de démentir. Il se fera prendre à... Lire l'avis à propos de Tout le monde debout

2 1
Avatar Solona
8
Solona ·
Toutes les critiques du film Tout le monde debout (80)
SéancesTout le monde debout
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Tout le monde debout
Bande-annonce Tout le monde debout
Vous pourriez également aimer...