Bande-annonce
Affiche Tout simplement noir

Tout simplement noir

(2020)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 95
  2. 89
  3. 162
  4. 416
  5. 1092
  6. 2425
  7. 2486
  8. 743
  9. 118
  10. 116
  • 7.7K
  • 210
  • 1.9K

JP, un acteur raté de 40 ans, décide d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France, mais ses rencontres, souvent burlesques, avec des personnalités influentes de la communauté et le soutien intéressé qu’il reçoit de Fary, le font osciller entre envie d’être sur le devant de...

Casting : acteurs principauxTout simplement noir

Casting complet du film Tout simplement noir
Match des critiques
les meilleurs avis
Tout simplement noir
VS
Surprenamment bon

Franchement j'avais une mauvaise image du film avant d'aller le voir, notamment parce que l'affiche est juste horrible (le gars avec ses dents, c'est juste pas possible), mais il ne faut pas vendre la peau du film avant de l'avoir vu... et en fait c'est vraiment bon... Je me suis amusé comme un petit fou, ça faisait vraiment longtemps que je n'avais pas d'aussi bon cœur devant une comédie au cinéma. Autant d'autodérision et autant d'intelligence c'est rare. Parce que oui, Zadi n'est...

40
Avatar Michel_Vaillant
5
Michel_Vaillant
Booba n'est pas dans le film. Kémi Seba non plus.

Un faux documentaire qui peine à dérouler une narration cohérente en transcendant son concept de films à sketchs. Par ailleurs les guests jouent leur propre rôle mais avec un décalage étonnant pour certains, ce qui donne l'impression que le film ne trouve pas son ton entre comédie burlesque et recherche d'authenticité par son format. On y croit pas et c'est ce qui plombe irrémédiablement l'oeuvre de Jean-Pascal Zadi d'un point de vue narratif. En reste une démarche... Lire l'avis à propos de Tout simplement noir

7
Critiques : avis d'internautes (135)
Tout simplement noir
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Au pays de l’heure noire

Drôle d’époque : alors qu’un virus truste tout ce qui peut se faire en matière d’événement, jusqu’à vider le pays de toute son activité, que la 1ère puissance mondiale s’agite d’un vague d’indignation sans précédent à la suite d’une énième et particulièrement insoutenable bavure policière, sort sur nos écrans délaissés cette comédie un peu audacieuse. On lui laisse un boulevard, puisque la... Lire la critique de Tout simplement noir

62 6
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·
Critique de Tout simplement noir par limma

On trouvera certainement des défauts à cette comédie française mais cela redonne confiance aux jeunes auteurs. La légèreté n'empêche pas la question de fond et l'importance du langage, de nos a priori bien tenaces et de notre condescendance aux fautes du verbe récurrentes, le tout, en tapant là où ça fait mal... L'accumulation de sketches pour servir le propos de la place des noirs en France... Lire la critique de Tout simplement noir

13 13
Avatar limma
6
limma ·
Marche en terrain miné

Il a donc fallu que ce film sorte seulement quelques semaines après la mort de George Floyd et de l’embrasement qui s’en suivit – jusqu’à chez nous – du mouvement « Black Lives Matter »… Ce n’était certes pas voulu, mais il n’empêche que le contexte est quand-même bien là. Des fois, il y a des choses qu’on ne choisit pas… Sortir ce « Tout simplement noir » en cet été 2020 c’est se... Lire l'avis à propos de Tout simplement noir

53 18
Avatar l'homme grenouille
6
l'homme grenouille ·
Blaxploitation

Hasard du calendrier, la comédie de Jean-Pascal Zadi (également acteur principal) et John Wax arrive dans les salles alors que les mouvements contre le racisme se multiplient en France et outre-atlantique. Bien que le film détourne le principe du mockumentaire pour s'attaquer aux dérives communautaristes, Tout simplement noir quadrille surtout la zone trouble entre absurde et... Lire l'avis à propos de Tout simplement noir

3
Avatar ConFuCkamuS
6
ConFuCkamuS ·
Découverte
Des dents et du mordant

Le dispositif mis en place par Jean-Pascal Zadi et John Wax a l’intelligence de prétendre se tenir écarté du cinéma – l’amateurisme est revendiqué d’entrée de jeu par l’humoriste et les perturbations de son discours – pour mieux donner vie au cinéma par quelques séquences très réussies, à mi-chemin entre l’improvisation et le jeu d’acteurs ; et ce travail de refus du cinéma pour accéder au... Lire l'avis à propos de Tout simplement noir

5
Avatar Fêtons_le_cinéma
7
Fêtons_le_cinéma ·
Toutes les critiques du film Tout simplement noir (135)
Bande-annonce
Tout simplement noir