Bande-annonce
Affiche Tout sur ma mère

Tout sur ma mère

(1999)

Todo sobre mi madre

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 38
  2. 49
  3. 110
  4. 214
  5. 443
  6. 1356
  7. 3534
  8. 4038
  9. 1761
  10. 696
  • 12K
  • 781
  • 4.2K

Manuela est une mère entièrement dévouée à son fils, elle travaille comme infirmière à Madrid. Son fils écrit un scénario nommé Tout sur ma mère, parlant de son père.

Casting : acteurs principauxTout sur ma mère
Casting complet du film Tout sur ma mère
Diffusion TV
Tout sur ma mère
  • samedi 30 mai sur Ciné+ Emotion à 05:34
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Tout sur ma mère
VS
Melancolía sin fin ?

Esteban est un jeune homme, pas encore dix-huit ans révolus, un écrivain en herbe qu'il est, un observateur. Son œil et son crayon guettent les pas de sa mère, elle, elle dont la charge est de planifier les transferts d'organes, d'un manque, d'une carence à la plénitude. Pour son anniversaire, Esteban reçoit des mains de sa mère des places pour aller voir jouer Un Tramway nommé Désir. Son actrice fétiche y tient l'affiche, il souhaite en avoir l'autographe en fin de représentation, il...

18 7
Critique de Tout sur ma mère par batman1985

Pedro Almodovar est un cinéaste adulé par beaucoup. Il n'est pas rare de voir un de ces films primés dans l'un ou l'autre festival. Il fallait donc qu'un jour je m'attaque au cinéaste espagnol. Résultat des courses, je suis très déçu, Almodovar ne semble pas être un cinéaste taillé pour moi. Pourquoi ? Des raisons assez simples à mes yeux. Tout d'abord, je tiens à préciser que des films à nature pessimistes ne me dérangent pas. J'ai même tendance à les aimer. Mais quand c'est trop, c'est... Lire la critique de Tout sur ma mère

9 1
Critiques : avis d'internautes (61) Tout sur ma mère
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
All about Esteban's mother

Pour ce film, Pedro Almodovar n’a obtenu « que » le prix de la mise en scène au festival de Cannes 1999. Un prix amplement justifié. La palme d’or est revenue à « Rosetta » des frères Dardenne. Manuela (Cecilia Roth) vit seule avec son fils Esteban. Elle est infirmière dans un service qui gère des transplantations d’organes. On sent une grande complicité entre Manuela et Esteban quand on les... Lire la critique de Tout sur ma mère

49 14
Avatar Electron
9
Electron ·
Critique de Tout sur ma mère par LioDeBerjeucue

J'aime profondément ce film parce qu'il est étonnant, ouvert, tolérant, simple, plein d'amour, féministe, au final, une déclaration lumineuse à la différence, et à la maternité, surtout celle qu'on se choisit, qu'on se construit, pas forcément en enfantant, mais tout simplement en s'ouvrant. Et puis pour Agrado, aussi, parce que c'est un personnage baroque et ubuesque, drolatique, touchant,... Lire la critique de Tout sur ma mère

5
Avatar LioDeBerjeucue
9
LioDeBerjeucue ·
Découverte
« Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille… »

De la même façon qu’en matière de football on ne change pas une équipe qui gagne, il n’y a aucune raison de ne pas utiliser une citation opportune sous le médiocre prétexte qu’on l’a semée plusieurs fois, notamment en évoquant les films de Luis Bunuel. Cette citation est attribuée à Charles Quint qui avait quelque pertinence à la formuler : "Les Allemands ont l’air sage et sont... Lire l'avis à propos de Tout sur ma mère

8 8
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·
Tout sur ma (grand) mère

Manuela et Esteban, la mère et son fils, vivent tous les deux dans leur appartement. Il n'y a pas de père dans cette famille. La proximité est alors le terrain propice d'une très belle relation familiale, où mère et fils s'intéressent l'un à l'autre, partagent leurs sentiments, leurs émotions et leurs manières de voir la vie. Le jour de ces 17 ans, Esteban se fait renverser par une voiture et... Lire la critique de Tout sur ma mère

22 1
Avatar FPBdL
8
FPBdL ·
La vie au fond des yeux

Fermez les yeux et imaginez une femme, non plutôt une mère se tenant devant l'affiche géante d'une actrice, toutes deux de rouge vêtues, que son fils admire et regardez là flancher quand celui-ci s'écroule sous la pluie. Manuela perd son fils. En sommes, Manuela meurt elle aussi sous nos yeux, mais symboliquement. C'est alors que le film d'une simulation passe à la véritable douleur, celle qui... Lire la critique de Tout sur ma mère

32 7
Avatar eloch
10
eloch ·
Toutes les critiques du film Tout sur ma mère (61)
Bande-annonce Tout sur ma mère
Vous pourriez également aimer...