24 ans plus tard, il est temps de dire au-revoir à nos jouets préférés. Vers l'infini et au-delà....

Avis sur Toy Story 4

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Critique audio: https://www.youtube.com/watch?v=J3jz7-BFgxk&t=3s

Après tant d'attente, le quatrième, et dernier volet, de la saga "Toy Story" arrive enfin. J'ai toujours été un grand fan de la saga, je regardais toujours les deux premiers opus quand j'étais plus jeune. Après un troisième volet qui s'est dévoilé comme mon épisode préféré de la saga, j'avais hâte de voir ce quatrième volet avec espoir d'avoir un long-métrage aussi bien travaillé que les anciens. Profitant d'une avant-première pour aller le voir, mes espoirs ne m'ont pas trompé, c'est sûrement mon coté fan de la saga qui me fait réagir ainsi mais j'adore ce long-métrage, il est excellent mais ça ne veut pas dire que tout est parfait pour autant dans ce long-métrage, il y a certaines choses qui ne vont pas.

  • Positif

Personnages: Woody (Jean-Philippe Puymartin) est un jouet qui adore rendre heureux Bonnie, surtout en jouant avec elle, et sauver les autres jouets. Il reste fixé sur son passé avec Andy alors qu'il doit apprendre à tourner la page. C'est un jouet appréciable qu'on comprend quand on se met à sa place, c'est difficile de tourner la page avec un enfant qui l'a toujours aimé, même pour une enfant qui nous aime autant. Dans le 3, il devait accepter de se séparer d'Andy, ici, il doit savoir ce qui le rend réellement heureux, ce qui rend son développement très intéressant au fur et à mesure du long-métrage..
Buzz (Richard Darbois) est un jouet qui cherche toujours à aider Woody de son mieux malgré qu'il ne sache pas souvent comment faire. Il se remet souvent en question sur ce qui est la meilleure chose à faire et ça se comprend, il n'a jamais géré l'équipe de jouets avec Bonnie, et même quand ils étaient encore avec Andy, à la place de Woody car celui-ci a beaucoup plus d'expérience que Buzz avec eux. Malgré ça, ça reste un personnage fort appréciable sur lequel Woody peut compter quand il a des ennuis tout en étant bien développé.
La bergère (Audrey Fleurot) est un jouet qui a choisi une nouvelle vie libre plutôt que de toujours rester avec le même enfant, elle est devenue un jouet perdu. On comprend mieux son point de vue quand on se met à sa place, elle n'a pas eu envie de souffrir comme ça a été le cas lorsqu'elle a été donnée par Molly (la sœur d'Andy). En tout cas, c'est devenu une sacré aventurière avec beaucoup d'expérience, elle est vraiment géniale.
Fourchette (Pierre Niney) est un nouveau jouet qui a été fabriqué à la main et qui a du mal à se faire à l'idée qu'il est un jouet. Il ne voit pas la deuxième chance qu'il a eu en devenant un jouet. Il peut paraître casse-pied mais il est plus attachant qu'il en a l'air quand on regarde bien. Il faut le voir comme un enfant qui a du mal à vouloir retenir sa leçon mais qui apprend au fur et à mesure que Woody lui enseigne les choses.
Jessie (Barbara Tissier) est une cow-girl heureuse avec son enfant et qui fait de son mieux pour gérer la bande et gagner du temps pour aider nos amis. Elle est beaucoup plus débrouillarde qu'on pourrait le croire malgré qu'elle soit mise en retrait, on y revient dans la partie SPOIL.
Bonnie est une enfant qui a du mal à s'adapter à sa nouvelle vie à la maternelle (je rappelle que le 3 se passait à la crèche) et décide de créer un nouveau jouet pour se rassurer, Fourchette. C'est une enfant très attachante qui sait prendre soin de ses jouets et qui est l'enfant la plus heureuse du monde en jouant avec eux.
Bunny (Franck Gastambide) et Ducky (Jamel Debouzze) sont des peluches qui cherchent à trouver un enfant avec qui ils pourront être heureux. On peut les comprendre quand on se met à sa place et qu'on a jamais trouvé d'enfant pour jouer avec nous. Sinon, ils sont un peu comme des comic-reliefs mais ils savent aider nos amis quand la situation l'exigent.
Duke Caboom (Marc Arnaud) est un jouet de course qui a été rejeté par son enfant parce qu'il a été vendu sur la publicité mensongère, c'est triste pour lui mais c'est la dure réalité des choses. C'est un allié qui sait se rendre utile parce qu'il fait le mieux, des cascades et de la moto. Il n'est pas très important mais il marche bien.
Puppy est une petite policière qui accompagne la bergère dans ses aventures, il fallait bien qu'elle ait une alliée pour l'aider dans ses aventures. Elle agit surtout comme la conscience de la bergère mais elle fonctionne tout en réussissant à se rendre utile.

Méchants: Tout d'abord, la principale qu'est Gabby-Gabby, c'est une poupée qui voit une petite fille chaque jour dans la boutique et cherche à avoir une nouvelle boîte vocale afin de pouvoir parler et d'essayer de plaire à cette petite fille. C'est une méchante moins marquante que Lotso mais bien travaillée et on la comprend mieux quand on se met à sa place.
Sinon, il y a Benson (qui est muet) et qui passe son temps à obéir à Gabby-Gabby, sûrement parce qu'il n'a rien d'autre à faire dans la boutique ou parce qu'il lui ressemble, ils ont tous les deux été oubliés et personne ne fait attention à eux. Je dis ça parce que Benson ressemble beaucoup à la poupée dans "Chair de poule" et je suis certain que ce n'est pas une coïncidence quand on sait que cette poupée a été oubliée et rejetée par son père.
Bref, ce ne sont pas d'excellents méchants mais ils fonctionnent bien pour ce long-métrage tout en étant bien développés.

Humour: On ne va pas se mentir, j'ai bien rigolé devant ce long-métrage. Je ne dis pas que toutes les blagues sont drôles mais la majorité sont bien faites et nous donnent réellement envie de rigoler, j'aime beaucoup. Surtout avec Bucky et Bunny, je ne pensais pas qu'ils me feraient autant rire quand je les ai vu dans la bande-annonce, sauf une blague qui traînait un petit peu. Les seules blagues qu'on peut oublier, c'est avec la licorne qui veut à tout prix que le père aille en prison (un peu comme Homer Simpson et le feu qu'il voit comme la solution à tout si vous voulez). Mais l'humour est vraiment bon dans l'ensemble.

VF: Et bien, hormis quelques voix secondaires dont on reparlera plus tard, la VF est réellement excellente. On retrouve Jean-Philippe Puymartin pour Woody, Richard Darbois pour Buzz l'éclair, Barbara Tissier pour Jessie... La seule différence dans les anciens est la licorne qui a changé de voix mais elle fonctionne, malgré que je préfère l'ancienne du 3. Sinon, j'admets que Audrey Fleurot pour la Bergère colle bien au personnage tout en s'investissant dans son personnage. Sinon, Pierre Niney et Jamel Debouzze sont très bons dans leurs rôles. Bref, dans l'ensemble, on a une VF de très bonne qualité.

Introduction: Démarrer le long-métrage par une scène avec Woody qui, comme à son habitude, aide les jouets en détresse et une séparation douloureuse est une bonne introduction qui nous donne envie d'en savoir plus sur la suite du long-métrage, pour savoir ce que sont devenus les personnages. De plus, cela explique l'absence de la bergère dans "Toy Story 3".

Histoire: Bonnie a créé un nouveau jouet qu'elle considère comme son nouveau jouet préféré. Malheureusement, celui-ci arrive à s'échapper et Woody part à sa recherche, sur le chemin, il va croiser des têtes familières qui vont l'aider dans sa quête. C'est une histoire intéressante qui donne envie de savoir comment elle va se terminer pour notre cow-boy préféré.

Animation: Elle est de très bonne qualité, on sent qu'elle a encore évolué depuis "Toy Story 3". Je pense que l'animation en est à son meilleur niveau avec ce long-métrage. Sincèrement, les images sont superbes (surtout dans les cotés sombres et lumineux) et les mouvements des personnages sont bien fluides, c'est vraiment une animation de très bonne qualité.

Univers: Comme pour chaque suite, l'univers de "Toy Story" est plus développé dans ce long-métrage avec la découverte de nouveaux jouets, comme la petite policière qui accompagne la bergère, Bunny et Ducky qui sont reliés ensemble comme des Siamois ou Fourchette qui est un jouet fabriqué main par une enfant (on avait jamais vu ça avant).

Musiques: Et bien, on peut dire que les musiques sont réellement géniales. On peut réentendre de belles musiques des anciens opus, comme le thème de Buzz l'éclair ou "Je suis ton ami", et on a quelques nouvelles musiques sympathiques qui sont tout aussi belles et qui arrivent à raconter ce qui se passe sans problème.

Message: Un message simple mais efficace, il faut parfois savoir tourner la page et passer à autre chose, même quand ce n'est pas ce que l'on souhaite, parce que c'est la meilleure chose possible pour nous sentir mieux et heureux. C'est un beau message que les enfants retiendront avec ce long-métrage.

Références: On a de jolies références aux autres Pixar dans ce long-métrage. Que ce soit la petite Boo de "Monstres & Cie" ou la station essence du premier "Toy Story", ce sont des références bien placées qu'on reconnait facilement quand on connait et qu'on passe sans problème quand on ne connait pas.

Horreur: C'est surtout du à la mise en scène mais, la première fois qu'on arrive à la boutique, on a l'impression d'être dans un film d'horreur, c'est très bien fait pour un film pour enfants. Oui, ce n'est qu'un détail pour une scène mais ça m'a impressionné de voir ce détail aussi réussi dans ce genre de film.

Décors: Les anciens sont toujours aussi réussis et les nouveaux sont réellement sublimes. Entre la fête foraine qui est vraiment superbe et la boutique d'antiquités qui offre un aspect sombre et réussi, on peut affirmer que les décors sont toujours d'aussi bonne qualité.

Fin: Je suis obligé d'en parler dans la partie SPOIL mais c'est une très belle fin. Même si je m'attendais à ce que ça finisse comme ça, on est à la fois triste et très heureux pour nos personnages en la regardant (PARTIE SPOIL pour plus de détails).

Mise en scène: Comme pour les anciens opus, elle est excellente. Elle nous aide à comprendre ce qui se passe sans avoir besoin de dialogue et elle arrive à renforcer les différentes situations qui ont lieu, c'est vraiment du bon travail dont ils peuvent être fiers.

Tension: Là, il y a de quoi avoir peur pour les jouets rien qu'avec la toute première scène du long-métrage. Même dans certains cas, il m'est arrivé d'avoir peur pour Woody (vous comprendrez mieux pourquoi quand vous le verrez dans l'action).

Émotion: Oh oui elle est présente et elle est réussie. C'est surtout du à la mise en scène et aux différentes expressions des visages de nos personnages mais vous ressentirez de la tristesse avec certaines scènes, c'est obligé.

Paysages: Les paysages de la fête foraine sont sublimes, je les aime beaucoup. Ce sont vraiment de superbes paysages à admirer, surtout avec cette mise en scène et cette animation de très bonne qualité.

  • Négatif

Bande: Avant de parler des défauts, je voudrais commencer par parler du retrait de la bande dans ce long-métrage, mais pas en tant que défaut. Il est vrai que la bande est mise en retrait mais je me dois de vous poser une question à ce sujet, qu'auriez-vous pu raconter à leur sujet ? Sincèrement, Jessie et Pile-Poil ont leur enfant pour être heureux, les jouets de Bonnie aident mais je ne les vois pas être jaloux de Fouchette (surtout qu'on l'a déjà eu dans le premier avec Woody et Buzz, ça répéterait le même genre de scénario) et la petite bande de Woody a tout ce qu'il faut pour être heureux avec Bonnie (sachant qu'elle joue souvent avec eux). Donc, je peux comprendre pourquoi vous pensez que toute la bande est mise en retrait mais c'est normal pour moi, c'est parce qu'il n'y avait plus rien à raconter.

VF secondaire: Comme je le craignais en ayant vu leurs noms sur les affiches, Franck Gastambide a un petit peu de mal à coller à Bunny (même si on sent qu'il essaye de s'investir dans son rôle). Par contre, Angèle double très mal Gabby-Gabby, je n'ai pas réussi à comprendre quelle émotion elle ressentait en ne me fiant qu'à la voix. La prochaine fois, prenez une comédienne de doublage formée pour ce métier plutôt que de la contacter, non seulement elle a du mal à doubler mais sa voix ne colle pas du tout à son personnage. Enfin bref, Gastambide passe mieux que prévu malgré le mal et Angele n'y arrive pas du tout, ça se sent.

Andy: C'est sympa de revoir Andy dans des flash-backs mais ce n'est pas le même enfant qu'on a vu. Sincèrement, cet enfant dans le générique du début ne ressemblait pas au Andy des précédents opus, on voit bien que c'est un enfant totalement différent. Il n'y a que celui de "Toy Story 3" qui est réellement ressemblant. Bon, c'est un détail mais c'est un détail qui chiffonne quand on y fait attention.

Recyclage: Ce n'est pas pour faire la mauvaise langue mais les porte-manteaux où Bonnie installe ses affaires ressemble beaucoup trop à celle de "Toy Story 3" où elle posait aussi ses affaires. On sent qu'il y a eu du recyclage de décor avec cela, ce n'est pas grave mais ça se repère quand on y fait attention.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Fin: C'est étrange, je me suis toujours dis que je pleurerai le jour où je verrais Woody et Buzz se dirent au-revoir après tout ce qu'ils ont traversé, et c'est arrivé. Voir Woody dire au-revoir à ses amis m'a rendu triste et a fait monté les larmes mais sa poignée de main avec Buzz est vraiment ce qui poussé à pleurer, une amitié aussi belle qui a commencé en 1995 et qui se termine 24 ans après, c'est vraiment triste quand on a suivi la saga depuis l'enfance comme moi. Ça reste une excellente fin mais je n'ai pas honte de dire que j'ai pleuré devant cette fin, même si j'ai réussi à la deviner.

Scènes cachées: Elles sont dispersées dans le générique mais il faut admettre que ce sont de belles scènes et qu'elles savent être drôles. Ma préférée est la dernière avec Fourchette qui rencontre une nouvelle camarade comme lui, c'est mignon et drôle en même temps tout en donnant l'occasion à Fourchette de partager son expérience en tant que jouet. Sinon, voir nos héros aider les enfants à avoir les différents lots du stand est une bonne scène aussi et le délire de Bunny et Ducky était drôle.

Expérience: Donc, Gabby-Gabby réussit à obtenir la boîte vocale de Woody et Harmony ne veut pas d'elle quand même ? C'est très triste pour elle ça. Elle a fait tout ce qu'elle pouvait pour plaire et l'enfant qu'elle espérait ne l'a pas convaincu. Heureusement qu'elle trouve une autre petite fille pour pouvoir jouer avec elle, c'est une scène touchante.

Au final, c'est encore une excellente suite Pixar avec nos jouets préférés que je vous recommande de voir. Avec une animation au top, une mise en scène magnifique, une VF de très bonne qualité, des personnages bien développés, l'univers qui s'enrichit encore plus et une histoire magnifique, j'ai été conquis par ce long-métrage. Après, il est vrai que certaines VF ne collent pas et que la bande à Woody est mise de coté mais ça ne nous empêche pas de passer un excellent moment devant ce long-métrage.Ce n'est pas le meilleur de la saga mais ça ne l'empêche pas d'être excellent pour autant. Si vous adorez la saga "Toy Story" autant que moi, alors vous trouverez votre bonheur avec cet ultime opus et vous pleurerez devant cette magnifique fin. "Toy Story", tu es arrivé 1 semaine après ma naissance et tu m'as offert un superbe final, merci de m'avoir accompagné jusqu'à aujourd'hui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 440 fois
17 apprécient

FloYuki a ajouté ce film d'animation à 2 listes Toy Story 4

Autres actions de FloYuki Toy Story 4