La guerre de Troie selon les cancres

Avis sur Troie

Avatar alain_alain
Critique publiée par le

Ce film est un véritable supplice pour tout helléniste qui se respecte, pour ceux qui connaissent vaguement l'Illiade et, je crois bien, pour n'importe quelle personne de goût.

Un bel exemple de machine à fric où tout est fait pour rendre le film accessible au plus idiot des Américains sans jamais se soucier de ne pas dénaturer la mythologie. Alors, on ne se gêne pas pour supprimer toutes les interventions de divinités grecques, monothéisme général actuel oblige. On ridiculise aussi ceux qui y croient, les devins et les augures qui sont la source de toutes les mauvaises décisions stratégiques dans la guerre.
On invente des méchants, à commencer par Agamemnon, qu'on affuble du titre tout aussi inventé de roi des Grecs, parce qu'il faut un chef méchant identifiable, comme le dictateur de la Syrie é oué. Ménélas, son frère, aussi vieux moche et méchant que lui, qui rend malheureuse sa pauvre femme Hélène jusqu'au moment où le beau gosse Légol... pardon Pâris la sauve de cette existence tragique en mettant en péril sa propre cité. C'est aussi ça, Troie, aucun cliché n'est de trop. Les gentils sont beaux, les méchants son laids. On combat "pour la gloire" et on rappelle toutes les cinq minutes que cette guerre est vachement importante, que ses héros vont rentrer dans la légende et tout et tout. C'est tout le problème d'une œuvre qui se prédit elle même, ou plutôt de l'œuvre qui prophétise l'écriture de l'œuvre dont elle est en train de massacrer l'adaptation.
J'ai dit héros, mais selon le film c'est très clair, il n'y en a qu'un, c'est Brad Pitt Achille, un surhomme beau gosse aux blonds cheveux longs, un peu macho mais pas trop - et surtout ici sans aucune relations homo avec son cousin Patrocles - et qu'on peut balancer tout seul en première ligne et qui pourrait vaincre à lui seul les Troyens avec le petit doigt.
Egalement pour faire simple et lisble , on limite la guerre à une quinzaines de jours (dont douze de trêve où l'on construit un truc en bois, mais chut pas de spoiler) et voilà, la guerre est pliée. Tu parles d'un épopée !
Durant le film, pour surprendre les spécialistes, on fait aussi mourir des personnages qui ne sont pas censés mourir, parce que ça avait plus de sens selon le producteur.

Je ne vais pas détailler toute les différences entre l'Illiade et cette adaptation ( d'autres ont fait la liste déjà : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troie_(film,_2004)#Diff.C3.A9rences_entre_le_film_et_L.27Iliade).
Bref un navet caricatural, bâclé, pas épique pour un sou et avec une fin prévisible. Oui, prévisible, même si elle diffère TOTALEMENT de l'Illiade.

Faites un petit effort, lisez plutôt.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 312 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de alain_alain Troie