Bande-annonce
Affiche Tu seras mon fils

Tu seras mon fils

(2011)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 3
  2. 11
  3. 20
  4. 51
  5. 136
  6. 279
  7. 399
  8. 199
  9. 43
  10. 8
  • 1.1K
  • 70
  • 314

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants ! Paul de Marseul, propriétaire d'un prestigieux vignoble à Saint Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l'idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il...

Casting : acteurs principauxTu seras mon fils

Casting complet du film Tu seras mon fils
Match des critiques
les meilleurs avis
Tu seras mon fils
VS
Tu récoltes ce que tu sèmes

Je m'en fous je n'ai rien à perdre ! Tu connais le proverbe qui dit "il ne faut jamais cracher en l'air ça te retombe toujours sur la tête" ? Et bah tu vois là je crois que tu le comprends super bien. Non mais tu te prends pour qui, tu crois que tu peux tout acheter, tu crois que tu peux traiter les tiens comme de la merde impunément ? Comment peux t-on traiter ainsi son propre fils, sa chair et son sang ! La méchanceté, la cruauté ça n'a jamais payé ! Tu l'aimes ton vin, c'est bien la...

8 3
Ah la bonne vieille relation père/fils...

Les ficelles sont trop grosses ce qui enlève tout intérêt au film. On comprend tout de suite que la relation entre le père et le fils est mauvaise, que ce dernier est rejeté et méprisé par l'autre qui préfèrerait le voir loin de lui. L'arrivée d'un autre jeune homme pourrait relancer le film mais, à nouveau, l'intrigue tombe tout de suite à l'eau. Les mécanismes sont beaucoup trop lourds (Philippe qui est invité à monter devant dans la voiture, Philippe qui s'assoie dans le fauteuil du patron..... Lire la critique de Tu seras mon fils

2

PostsTu seras mon fils

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (48)
Tu seras mon fils
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Tu seras mon fils par archibal

La référence à Coppola n'est pas une coïncidence, il y a quelque chose du parrain dans cette figure paternelle et dans la succession problématique de l'affaire familiale. Le charisme qui se dégage d'Arestrup vampirise tout le film et éclipse les autres rôles, d'autant plus qu'il est servi par des répliques calibrées qu'il récite avec une justesse insolente. L'intrigue n'est pas nouvelle mais... Lire la critique de Tu seras mon fils

5 1
Avatar archibal
7
archibal ·
Découverte
On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !

Tout commence par une crémation. Martin observe, seul, le cercueil entrer dans le crématorium pour y être incinérer. Cette solitude surprend, interroge en plus des préoccupations olfactives de Martin. Martin ressort avec une urne entre les bras, toujours seul. Fin de la scène d'introduction => générique. Nous voilà dans le Bordelais, dans la cave de Paul, père de Martin. Le domaine... Lire la critique de Tu seras mon fils

23 17
Avatar Rawi
8
Rawi ·
Critique de Tu seras mon fils par K1000

Si le film de Gilles Legrand rend d'abord hommage au vin et à son univers, il explore également, grâce à une analyse fine, jamais vulgaire, la complexité des rapports entre père et fils dont la mise en scène se révèle proche du thriller. Le scénario est habilement mené, la tension va crescendo à mesure que Nils Arestrup, le père, humilie son fils. Les dialogues sont d'ailleurs savoureux de... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

17
Avatar K1000
8
K1000 ·
En vin

Au sortir du film, on se dit qu'au final ce n'est pas mal du tout. Relation père/fils houleuse, une toile de fond plus que sympathique entre vinifications et dégustations de grands crus, un casting qui aurait pu tomber bien plus mal (Arestrup et Chesnais en tête). Etc, etc... Au sortir du film, j'aurais pu aisément mettre 7/10. Cependant, avec un moment de réflexion, je révise un peu ma copie.... Lire la critique de Tu seras mon fils

7
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·
Marseul et son orchestre

Sans casser trois pattes à un canard oenologue, voilà un petit film français sympathique, je pense que c'est le mot. Sous ses airs bourrus, Niels Arestrup écrase un peu de sa prestance Lorant Deutsch (un acteur que j'apprécie mais qui ne fait définitivement pas le poids en l'occurence) tout comme Paul étouffe Martin, leurs personnages respectifs. Père excessivement nuisible, personnage... Lire la critique de Tu seras mon fils

5 2
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·
Toutes les critiques du film Tu seras mon fils (48)
Bande-annonce
Tu seras mon fils
Vous pourriez également aimer...