On cogne d'abord, on discute après

Avis sur Un shérif à New York

Avatar Eric Steiner
Critique publiée par le

Trois étoiles pour l'excellente musique de Lalo Schifrin et le toujours sympathique Lee J. Cobb dans le rôle d'un chef de la police à bout de nerfs! Le reste est d'une inconsistance totale, à commencer par un Clint Eastwood plus inexpressif que jamais dans le rôle d'un bouseux violent et misogyne largué dans une mégapole peuplé de hippies forcément débiles et de flics inefficaces qui n'ont pas compris que pour rendre la justice on cogne d'abord et on discute après. Pour un peu on pourrait croire que le scénario a été écrit par Donald Trump! Après une bonne heure où il ne se passe pratiquement rien, on a droit à une bagarre géante dans une salle de billard et une poursuite en moto plutôt mal filmées puis Clint retourne dans son trou perdu de l'Arizona où il pourra continuer à tabasser des suspects (surtout s'ils sont Indiens) et sauter les bobonnes du coin en l'absence de leur mari. Edifiant!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 46 fois
1 apprécie

Autres actions de Eric Steiner Un shérif à New York