Hollywood parano

Avis sur Under the Silver Lake

Avatar Siestacorta
Critique publiée par le

Ca se passe dans le même univers barré que Mulholland Drive, les films de Gregg Araki, Glamorama de Bret Easton Ellis, Vineland de Thomas Pynchon ou La conspiration des Ténèbres de T. Roszak. Une société secrète, des gens pas très sains dans leur tête des cyniques et des paumés, des légendes urbaines qu'en fait tout est vrai, le tout infusé dans une culture populaire bouillonnante et cryptée.

Mon sous-genre de fiction favori, quelle que soit la qualité de l’œuvre.

Tout n'est pas excellent dans ce film, mais tout me parlait. Les boites de céréales, la pop, la lose, les ambitions déçues, l'envie de trouver du sens dans le bordel, un mélange de naïveté et de tristesse...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 156 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Siestacorta Under the Silver Lake