L'homme qui maria Carey

Avis sur Une éducation

Avatar Val_Cancun
Critique publiée par le

Une jolie petite dramédie sentimentale, qui voit une jeune lycéenne anglaise assoiffée de vie et de savoir (Carey Mulligan), mais bridée par son père et les mœurs de la société bourgeoise, être soudain courtisée par un trentenaire d'origine juive (Peter Sarsgaard), qui grâce à sa fortune, sa culture et son entregent va lui faire découvrir un monde nouveau et excitant.

On s'identifie sans peine à la jeune oie blanche, en se doutant bien que cet amour presque platonique est un peu trop idyllique...
Le charme british des années 60 fait le reste, d'autant que la réalisatrice danoise Lone Scherfig ("One day") et son scénariste Nick Hornby ("Fever Pitch") peuvent s'appuyer sur la fine fleur des comédiens britanniques (Alfred Molina, Dominic Cooper, Rosamund Pike, Sally Hawkins...).

"An education" constitue donc un bon moment de cinéma, à la fois léger et mélancolique, même si le film reste trop superficiel et que certains comportements paraissent bien peu crédibles (la patience charnelle de David ; les incohérences du père, qui valorise les relations sociales tout en n'en ayant aucune...).

On aurait aussi aimé que les rôles d'Olivia Williams et d'Emma Thompson soient plus développés, d'autant que le film ne dure qu'une petite heure et demie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 176 fois
3 apprécient

Val_Cancun a ajouté ce film à 4 listes Une éducation

Autres actions de Val_Cancun Une éducation