👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Van Gogh

1991

2.8K

3.1K

176

7.2

Film de Maurice Pialat · 2 h 38 min · 30 octobre 1991 (France)

Genres : Biopic, Drame

Casting (acteurs principaux) :

Jacques Dutronc, Alexandra London, Bernard Le Coq, Gérard Séty, Corinne Bourdon, Elsa Zylberstein, Leslie Azzoulai, Jacques Vidal

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

Le film se déroule en 1890 et présente les 67 derniers jours de la vie du peintre postimpressionniste Vincent van Gogh.

Wobot

Wobot

Putain, Van Gogh pécho comme un ouf à l'époque! :o

il y a 8 ans

2 j'aime

2

VacherinProd

Ce film de Maurice Pialat sort en version restaurée le 27 Octobre. Bon par contre, entre Barbaque, le Wright, le Anderson, Le Canet, Pig, La Fracture...

il y a 9 mois

1 j'aime

2

PierreAmo

PierreAmo

"Théo a un Gellée" "Ce bleu (de VG) est aussi beau qu'un Tiepelo"("Regardez toutes ces nuances de bleu") https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Gellée...

il y a 2 ans

1 j'aime

Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

« Une succession de moments de faiblesse ; mais au bout, quelle force ! »

Le dernier Pialat qui me restait à voir est celui qui, après la Palme de Sous le soleil de Satan, le voit poursuivre son ambition d’un cinéma de grande envergure. Reconstitution historique, grand...

Lire la critique

il y a 8 ans

BenByde
4
BenByde

Critique négative la plus appréciée

Pas la moitié du quart d'un biopic

C'est typique du cinéma français, prendre un personnage célèbre et réaliser un biopic à travers le prisme de sa pseudo-relation amoureuse avec une jeune innocente de 20 ans sa cadette. Historiette...

Lire la critique

il y a 3 ans

ghyom
9
ghyom

Critique de par ghyom

A l'opposé du lyrisme de Minnelli, Pialat nous offre une vision sèche, brute de Van Gogh. Rien ne semble fantasmé ou nourrir le fantasme du spectateur. Van Gogh n'est pas le peintre maudit, sa folie...

Lire la critique

il y a 5 ans

EricDebarnot
9
Eric BBYoda

Puissance vitale

Le "Van Gogh" de Pialat est honni par les puristes, sans doute parce qu'il se refuse à toute opposition romantique entre l'Art et la vie (façon Minnelli), et qu'il choisit de ne montrer que la vie...

Lire la critique

il y a 7 ans

Cinemaniaque
8
Cinemaniaque

Critique de par Cinemaniaque

Le projet de Pialat en filmant une nouvelle biographie de Van Gogh s'oppose a celui de Minnelli dans "La vie passionnée de Vincent van Gogh" : filmer le reel au sein d'une representation...

Lire la critique

il y a 12 ans

Boubakar
7
Boubakar

Un génie en folie.

Van Gogh fut au départ un projet très personne pour Pialat car ce dernier avait voulu être peintre, avant de s'orienter vers le cinéma, ce qui explique certainement la longueur du film, dont on sent...

Lire la critique

il y a 9 ans