👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Dans la digne continuité de La Féline, peut-être même meilleur. A nouveau, une ambiance très soignée, un esthétisme affirmé et une ambiguïté constante (film fantastique ou pas ?). Cette fois, c'est l'histoire d'amour qui me gêne, tirant un peu trop vers le mélodrame. Autrement, un subtil mélange d'exotisme et de suspens (très proche d'Hitchcock) sur une durée assez courte qui permet à Tourneur d'aller à l'essentiel et de créer, à l'instar de ce simple plan sur le Gardien, des images marquantes au rythme des tambours vaudous.
Cinemaniaque
9
Écrit par

il y a 11 ans

2 j'aime

Vaudou
Sergent_Pepper
8
Vaudou

« There’s no beauty here, only death and decay »

Après La Féline et avant Rendez-vous avec la peur, Tourneur explore le fantastique de l’ailleurs. Les Antilles, c’est l’univers à la fois exotique, paradisiaque et d’une violence secrète : celle de...

Lire la critique

il y a 8 ans

32 j'aime

Vaudou
Garcia
7
Vaudou

Critique de Vaudou par Garcia

Tout est superbe dans ce film, la photographie noir et blanc, la réalisation, les acteurs, les décors. Mais ça manque franchement de punch. Il n'y a pas beaucoup de tension (pour la peur on...

Lire la critique

il y a 10 ans

12 j'aime

2

Vaudou
oso
8
Vaudou

Sérénade pour une marionnette

Après l’hypnotique La féline, Tourneur rempile pour une leçon de mise en scène avec Vaudou, une fable fantastique aussi dense qu’elle est efficace. Exploité en à peine 1H10, son récit est d’une...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

Frankenweenie
Cinemaniaque
8

Critique de Frankenweenie par Cinemaniaque

Je l'avoue volontiers, depuis 2005, je n'ai pas été le dernier à uriner sur le cadavre de plus en plus pourrissant du défunt génie de Tim Burton. Il faut dire qu'avec ses derniers films (surtout...

Lire la critique

il y a 9 ans

51 j'aime

2

American Idiot
Cinemaniaque
7

Critique de American Idiot par Cinemaniaque

Il est amusant de voir comment, aujourd'hui, cet album est renié par toute une génération (et pas seulement sur SC)... À qui la faute ? À un refus de la génération née début 90 de revendiquer les...

Lire la critique

il y a 10 ans

46 j'aime

3

Hiroshima mon amour
Cinemaniaque
4

Critique de Hiroshima mon amour par Cinemaniaque

Difficile d'être juste avec ce film : il faudrait pour pouvoir l'apprécier être dans le contexte socio-culturel de sa sortie, ce qui est impossible à reproduire aujourd'hui. Je distingue relativement...

Lire la critique

il y a 11 ans

44 j'aime

1