Le retour inventif de Pixar

Avis sur Vice-versa

Avatar Jérémie Jakubowicz
Critique publiée par le

Jadis considéré comme le roi de l'animation , le studio Pixar ( qui fêtera ses 30 ans en 2016 ) a connu un léger passage à vide entre 2011 et 2013 avec ses trois derniers films ( Cars 2 , Rebelle et Monstres Academy ) ; loin d'être mauvais ces derniers ne comportaient pas ce petit quelque chose qui était présent dans les précédents films et qui les rendaient vraiment uniques.

Après une année blanche sans long métrage , le studio Californien est de retour ce mois-ci dans les salles avec son quinzième long métrage ( eh oui déjà .. ) Vice-Versa , un film centré sur les émotions d'une fillette de 11 ans .

Disons-le tout de suite il s'agit du meilleur film du studio depuis 2010 et la sortie de l'excellent Toy Story 3 ( qui est à ce jour le plus gros succès de Pixar ) pour plusieurs raisons : parce que l'histoire est tout simplement excellente , parce que les personnages sont attachants , parce qu'on y retrouve enfin la marque de fabrique de Pixar à savoir de nombreuses références ( culturelles , cinématographiques etc. ) voire carrément une petite critique de notre société ( c'est compliqué à vraiment définir cette marque de fabrique car pour la comprendre vraiment il faut revoir les films plusieurs fois et par ordre de sortie ) bref. Tout ce qui manquait dans leurs trois derniers films !.

Si Vice-Versa est une réussite c'est également grâce à son réalisateur , Pete Docter qui avait déjà réalisé Monstres & Cie et Là-Haut ( deux des meilleurs Pixar selon moi ) et qui a réussi cette fois encore à redoubler d'imagination pour créer un monde cohérent , coloré et réaliste . Toutefois , la sortie de ce nouveau long métrage peut poser certaines questions sur l'avenir même du studio ; en effet si l'on regarde bien la filmographie du studio quatre noms se détachent à savoir John Lasseter ( Toy Story , Cars ,1001 Pattes , Andrew Stanton (Nemo , Wall-E ) , Brad Bird ( les Indestructibles et Ratatouille ) et Pete Docter .

On peut donc se demander si le manque de renouvellement n'est pas un sérieux handicap pour le studio ? qui jusqu'ici n'a pas véritablement su imposer de nouvelles têtes même si il est vrai que Lee Unkrich ( animateur sur la plupart des films ) a fait un excellent travail sur Toy Story 3 mais c'est pour le moment la seule exception. De même , vu le planning de sortie programmé au moins jusqu'à 2018 on pourrait également s'interroger sur l'utilité des suites qui pourraient à terme ( si elles sont faite trop souvent ) porter préjudice au studio ?.

En attendant de pouvoir répondre à ces questions foncez voir Vice-Versa , probablement l'un des meilleurs films d'animation de l'année ! Merci Pixar , Merci Pete Docter , le retour en grâce est en marche !

(publié sur Facebook le 21/06/2015)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 73 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jérémie Jakubowicz Vice-versa