Affiche Viens chez moi, j'habite chez une copine

Critiques de Viens chez moi, j'habite chez une copine

Film de (1981)

Le boulet

Il s'agit de l'adaptation ciné un brin paresseuse de la pièce à succès du même nom. Patrice Leconte (réalisation) et Michel Blanc (dialogues et premier rôle) surfent sur le succès des "Bronzés" et ne se foulent pas trop : "Viens chez moi... j'habite chez une copine" manque en effet de rythme, de chair, pour tout dire d'ambition. De fait, le film ne décolle jamais vraiment,... Lire l'avis à propos de Viens chez moi, j'habite chez une copine

3
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

Critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine par turandot

Film découvert à sa sortie. J'avais adoré (alors que j'avais trouvé les Bronzés amusant, sans plus, sans doute parce que la drague en club de vacances, c'était un thème qui ne me "parlait" pas)., trouvant que ce portrait (derrière les gags et le personnage de Michel Blanc) donnait un portrait assez juste des trentenaires du moment (du moins de ceux menant une vie comparable à celle des héros... Lire l'avis à propos de Viens chez moi, j'habite chez une copine

4
Avatar turandot
8
turandot ·

Critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine par Truman-

Viens chez moi, j'habite chez une copine est une de ces comédies dans la plus pur tradition des comédies Françaises des années 80 . On se retrouve avec un scénario qui tient dans son titre et un Michel Blanc dans un rôle qui lui va comme un gant, l'histoire ? C'est celle d'un gars, Guy qui va tomber au chômage et qui va alors squatter chez un de ses amis Daniel qui lui vit chez sa copine... Lire l'avis à propos de Viens chez moi, j'habite chez une copine

7
Avatar Truman-
7
Truman- ·

Joe l'incruste.

Adaptée d'une pièce de théâtre de Luis Rego et Didier Kaminka, une comédie typique du début des années 80 (chanson de Renaud à l'appui), qui fait toujours son petit effet (si on aime ce genre, bien entendu), qui ne paie pas de mine mais dotée d'un énorme capital sympathie, en grande partie dû à de très bonnes répliques et à l'énergie de ses comédiens, Michel Blanc, éternel chieur number one, et... Lire l'avis à propos de Viens chez moi, j'habite chez une copine

6
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Michel Blanc pète la forme

Une comédie sans aucune prétention mais interprété dans une bonne humeur communicative. Michel Blanc est parfait dans son rôle de mec sans gêne et d'un culot monstre, on remarquera aussi la prestation trop courte mais aussi époustouflante que déjantée d'Anémone. Lire l'avis à propos de Viens chez moi, j'habite chez une copine

1
Avatar estonius
8
estonius ·

Critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine par pasteque68

D'abord, la musique de Renaud colle parfaitement à l'ambiance du film . Basée sur une pièce de café-théâtre, "Viens chez moi, j'habite chez une copine" s'avère très bien écrit avec d'irrésistibles dialogues et porté par la prestation superbe de Michel Blanc en parasite attachant. Le film est un très bon moment de comédie, bien épaulé par Bernard Giraudeau et Thérèse Liotard. Tout le film est... Lire la critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine

2
Avatar pasteque68
10
pasteque68 ·

Michel Blanc l'éternel boulet

J'ai revu ce film il y a quelques jours dans ma tête je compensais à me faire un film en me disant que je ne vais plus apprécier ce film comme à l'époque et finalement si j'ai beaucoup aimé. J'ai aimé revoir Michel Blanc en éternel boulet qui squatte chez des amis. J'aime beaucoup les comédies datant des années 80 - 90 où on savait faire des comédies en France. Je me rends compte que... Lire la critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine

Avatar Aurelie Gr
9
Aurelie Gr ·

C'était les années boulot

Leconte sort du format un peu stéréotypé du film à scénettes de la série des BRONZÉS et gagne ainsi en fluidité narrative, sans rupture de ton. Il gagne aussi en noirceur, observant tel un naturaliste cette nature humaine profondément optimiste en surface mais tellement ancrée dans une spirale de lose qu’elle en devient marrante. Car on sait à l’avance que tout ce que va entreprendre Denis... Lire la critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine

Avatar lolodu87
7
lolodu87 ·

Viens chez moi, regarder une comédie un peu fade

Viens chez moi, j'habite chez une copine Je continue mon après midi comédie à la française, après Mais où est don passé la 7ème compagnie et Papy fait de la résistance, je me suis lancé dans le visionnage de ce film. Bah à la fin il n'en reste pas grand chose, tirée d'une pièce de théâtre je... Lire la critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine

Avatar Falkinth
4
Falkinth ·

Micro critique by NєσLαιη

Bernard Giraudeau se coltine Michel Blanc. En bon copain il décidera de l'héberger chez lui, bien qu'ils s'entendent tous les deux, Blanc ne cessera pas de faire des petites embrouilles, fainéant et  jamais véritablement content, bref, un poids malgré sa sympathie. De chez vous, visionner ce film, une comédie française de Patrice Leconte qui remplira votre valise des textes et des faits... Lire la critique de Viens chez moi, j'habite chez une copine

1
Avatar NєσLαιη
7
NєσLαιη ·