Affiche Vivre pour Survivre

Critiques de Vivre pour Survivre

Film de (1985)

  • 1
  • 2

si vous n'arrivez pas à vivre, comment esperez vous survivre, hein? ça vous laisse sans voix

Génial. Un hommage sublime à Istanbul, à l'inceste et aux outils Husqvarna Le film qui a mis le plus à l'épreuve mes zygomatiques depuis Shaolin Soccer. L'amateurisme de "John Mary Pallardy" combiné à ses grandes ambitions transforme cet objet filmique en nanar de luxe. On y trouve pêle mèle une baston à la tronçonneuse, des sbires moustachus (Turquie oblige), une nana qui fait bronzette... Lire l'avis à propos de Vivre pour Survivre

11 4
Avatar tigerblood
10
tigerblood ·

Ma patience a des limites, mais faut pas exagérer

J'ai longtemps attendu avant de visionner ce nanar mythique, craignant sans doute être un peu déçu par son véritable potentiel comique. De fait, en dehors de ce passage improbable où l'actrice principale imite un pingouin, ce n'est sans doute pas le film le plus involontairement drôle que j'ai pu voir, la faute à un rythme d'une rare mollesse, assez caractéristiques des nanars fauchés. En... Lire l'avis à propos de Vivre pour Survivre

8 3
Avatar Tonton_Paso
1
Tonton_Paso ·

Dommage que tu sois ma soeur!

"Tu aimes les histoires d'inceste moustachues?" C'est ainsi qu'une amie m'avait convaincu de regarder White Fire, qui jusqu'ici se contenait de traîner ses attributs pileux dans un recoin de ma liste de nanards, entre SharkMan et Crocodil Fury. Il est difficile de parler objectivement de ce film tellement il est proche de la définition du nanard, genre qui n'est pas spécialement connu par la... Lire l'avis à propos de Vivre pour Survivre

7
Avatar asheanor
9
asheanor ·

Pour baiser sa soeur, elle doit mourir.

J'ai récemment lâché l'actualité cinématographique, assez décevante dans l'ensemble, pour me porter vers des films méconnus du grand public, et bien plus ancien. Parmi eux, j'ai eu la chance de pouvoir visionner White Fire. Regarder White Fire, c'est un peu comme, plutôt que d'aller voir ce qui se passe dans les poubelles (ndlr : dans les UGC, Gaumont et autres MK2), porter un costume du Klux... Lire la critique de Vivre pour Survivre

7 4
Avatar Théo Altman
1
Théo Altman ·

Non, non et NON

A l'époque où je passais mes journées sur Nanarland, je vouais une adoration particulière à ce film tellement on me le vantait comme le chef d'œuvre de tous les temps. Alors quand j'ai découvert la cassette vidéo dans mon vidéo-club local qui faisait une opération "tout doit disparaître avant fermeture définitive", j'ai interprété ça comme un signe, une preuve que Dieu existe et qu'il m'aime.... Lire la critique de Vivre pour Survivre

13
Avatar Bidon Tavu
2
Bidon Tavu ·

Vivre pour subir

Du très grand nanar ! +1 Pour la kitshy 80s musique originale, une rareté dans les nanars. +1 Pour le regard pour le moins lubrique de Boris quand il reluque sa sœur. +1 Pour le scénario qui nous propose, outre la quête du white fire [attention spoiler] qui explosera finalement faute d'intérêt pour le film, un amour interdit entre un frère et une sœur, subtilement résolu par la mort de cette... Lire l'avis à propos de Vivre pour Survivre

4 1
Avatar 1h12
7
1h12 ·

Critique de Vivre pour Survivre par Florianwatcher

le nanar absolu, à passer d urgence pour redéfinir le nanar. On n'aura du mal à faire pire (ou mieux ?) que ce film. Rien ne peut être rattrapé, c'est trop beau pour être vrai. Rien que pour cela, ça vaut le coup d'œil. Lire la critique de Vivre pour Survivre

2 1
Avatar Florianwatcher
7
Florianwatcher ·

Ha si t'étais pas ma sœur!!

Considéré comme un des mètres étalons du Nanard par les spécialistes de Nanarland White Fire où Vivre pour survivre est en effet un film qu’il faut voir pour croire qu’il a vraiment été réalisé. Déjà il ne faut pas se tromper, on est face à un film d’auteur car dès le générique Jean Marie Pallardy signe son film avec panache et accompagné d’un bande son forte de deux thèmes et seulement deux... Lire la critique de Vivre pour Survivre

Avatar ROUB_ELDIABLO
2
ROUB_ELDIABLO ·

Pas si drôle que ça

Ce film qui est censé être un nanar de luxe m'a un peu déçu. Le problème vient (encore et toujours pour beaucoup de nanars) du rythme. Certaines scènes regardées séparément sont bien évidemment drôles, mais ça devient très vite le bordel quand on se décide de tout regarder d'une traite. On finit par ne plus rien comprendre, et quand on veut se moquer d'un film c'est important d'avoir... Lire l'avis à propos de Vivre pour Survivre

Avatar fairybrownie
5
fairybrownie ·

Mètre-étalon du nanar

"White Fire" est un film franco-turco-britannique bien connu des nanarophiles, et ce n'est pas sans raison. C'est bien simple, l’œuvre respire la médiocrité sympathique à tous les étages. En premier lieu, le scénario tournant autour d'un trafic de diamants et d'un frère amoureux de sa sœur est sans queue ni tête : rebondissements aberrants, personnages débarquant comme un cheveu sur la soupe,... Lire la critique de Vivre pour Survivre

Avatar Redzing
1
Redzing ·
  • 1
  • 2