C'est pas ma guerre

Avis sur War Machine

Avatar 00ced
Critique publiée par le

Décidément, Netflix n’a plus rien à envier au cinéma.

En tout cas, par la qualité de sa production, War Machine aurait largement sa place dans les salles obscures : un réalisateur indépendant reconnu, des stars au casting et une mise en scène cinématographique même si, pour le coup, elle reste académique.

Teasé comme une comédie satirique, à n’en pas douter que les intéressés par la bande-annonce doivent être déçu. War Machine cherche davantage à montrer les formes que prennent la guerre aujourd’hui pour un pays comme les États-Unis, avec simplement quelques légèretés de ton qui arrondissent les angles. Le clivage entre la réalité du terrain et la présence militaire conduit inévitablement à un choc des cultures, une incompréhension que l’annexion par la confiance ne peut pas résoudre. La stratégie sur le terrain est d'éviter le chaos par l'assimilation. Entre des habitants à la vie misérable, des ennemis planqués, des militaires qui sont en guerre mais sans vraiment combattre, on se rend compte d’une situation vouée à l’échec. Quand le Général McChrystal décide de passer à l’attaque, cette homme rustre et pragmatique doit faire le tour du monde pour convaincre la communauté internationale du fondé de son action. Personne n’y croit, la « guerre » qui se joue en Irak n’est pas la même pour l’opinion publique et les politiques.

A la limite de surjouer, Brad Pitt est la principale attraction du film. La démarche, les moues et la voix complètent un attirail de postiches qui le font ressembler à un mauvais sosie de Brad Pitt. Heureusement, il ne tombe jamais du côté du ridicule qui aurait été fatal pour un War Machine, disons-le, déjà pas ultra sexy.

Pour un public averti !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

00ced a ajouté ce film à 1 liste War Machine

Autres actions de 00ced War Machine