Un film moyen et frustrant

Avis sur What We Become

Avatar Stanislas Mizera
Critique publiée par le

Je vais commencer par les cotés positifs. Le début est bien, on ne s'ennuie jamais dans le film. La caméra est maitrisée, de même que la tension et l'ambiance en général. Voilà voilà.

Maintenant attaquons les points négatifs et attention il y aura du spoil.
Tout d'abord, le personnage de Gustav. Vous connaissez certainement P'tit Con, l'enfant débile qui fait tout de travers car il veut jamais obéir dans les films ? Bah Gustav c'est P'tit Con qui a grandit. Il prend systématique les mauvaises décisions. Au moyen d'une quarantaine musclée, le gouvernement a réussi à contenir l'épidémie, Gustav décide alors de faire une expédition nocturne (alors qu'il a bien vu qu'il y a interdiction de sortir de chez soit sous peine de se faire tirer dessus par l'armée) pour aller LIBERER les zombies qui avaient été rassemblés et contenus dans l'attente de se faire exterminer et est donc responsable de la propagation du virus zombie. Merci qui ? Ou encore le fait qu'il ramène la famille de sa voisine (alors que la sienne n'a presque plus de ressources) parcequ'il veut coucher avec la dite voisine, quand bien même sa mère est visiblement contaminée.
En parlant de ça, c'est fou de voir que dans les films de zombies, la notion même de mort-vivant n'existe tout simplement pas : la mère de Gustave se fait tuer simplement parcequ'elle refuse que le père s'occupe de détruire le cadavre de leurs jeune fille , mordue et tuée par un zombie. On a le classique "Non, non , non, non tout va bien aller".
Enfin, on peut parler de la voisine qui vient de voir sa mère mourir, pour directement coucher avec Gustav juste aprés. Rapide le deuil.

La famille de Gustave est une famille de bras cassée, tout simplement, c'est dommage.Le film est sympa, mais les personnages sont bêtes au possible, évidemment personne ne connait le concept de mort-vivant dans cet univers. C'est frustrant à un point inimaginable de voir les personnages prendre systématique et sans la moindre exception que des mauvaises décisions.

Fort heureusement, le film les punit tous : tout le monde meurt à la fin

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 676 fois
2 apprécient

Autres actions de Stanislas Mizera What We Become