In the deep deep west

Avis sur Wind River

Avatar Sabine_Kotzu
Critique publiée par le

Un bon film, classique dans sa réalisation, mais beau, sobre et bien fait, avec un Jeremy Renner que j'aime de plus en plus, dans des registres variés. Une sorte de héros à la Clint Eastwood, sec, rassurant, avec juste ce qu'il faut de blessure à l'âme pour l'épaissir sans faire larmoyer. Le scénariste des superbes "Sicario" et "Comancheria", Taylor Sheridan, achève son exploration des communautés et territoires marginaux des States (les amérindiens de Wind river dans ce troisième volet) en passant cette fois derrière la caméra. Le décor sauvage et vierge du Wyoming, silence et neige, en est le protagoniste, responsable absolu des pauvres vies qui s'y déroulent et s'égarent. Cory Lambert (Jeremy Lambert), traqueur-pisteur, en déchiffre les signes, comme les lignes trop courtes ou brisées sur la paume d'une main. Un thriller des laissés pour compte un peu métaphysique. J'ai revu avec plaisir Graham Greene et Gil Birmingham, deux beaux indiens crédibles et défaitistes. In the deep deep west, bien avant la côte et les grandes villes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 92 fois
1 apprécie

Autres actions de Sabine_Kotzu Wind River