Un film a voir avec ton son corps : cerveau, coeur, yeux, oreilles

Avis sur Your Name.

Avatar Sae-Byeok Kim
Critique publiée par le

Mon avis SANS SPOILER : (chiffre : CF avis avec spoiler)

On va commencer par le plus dingue : L’OST !!!! c’est vraiment magnifique et si je ne dis pas de bêtise, musique (album) écrit pour le film, la vostfr contenait certaines des chansons sous-titrées et c’est tellement puissant ! Et même les SILENCES dans ce film apportait tellement de tension, de sentiment ! Bref il faut voir ce film avec les yeux mais surtout l’écouter !

Ensuite techniquement c’est très beau : les backgrounds sont fous dans les détails, dans les couleurs ! La réalisation est digne d’un film, c’est sûre, une vraie recherche dans les plans avec une séquence superbe (1) entre autres.

C’est aussi très intéressant comme Makoto Shinkai dépeint le japon d’un côté très traditionnel, la nature, les rites et de l’autre la modernité et le train de vie Tokyoïte.

Concernant les personnages, je trouve l’écriture un peu légère et hormis les deux principaux, les secondaires sont d’assez mauvais faire-valoir (2).

Concernant l’histoire en elle-même, elle débute comme un simple slice-of-life comme on en trouve pleins, en rajoutant juste ce petit détail de changement de corps MAIS les révélations qui sont faites par la suite, les différents changements de points de vue et les flashforward changent la donne et rendent ce film sublime et intelligent ! (3)

Il faut savoir qu’il y’a beaucoup d’humour dans la première partie, c’est mignon, frais, amusant, assez enfantin et au fur et à mesure que le temps passe, le ton change pour quelque chose de plus adulte et c’est ça qui est fort ! C’est ce crescendo d’émotion qu’on ressent en visionnant le film. Il n’y a pas que cette question de « est-ce que je rêve ? », il y’a bien plus derrière, beaucoup de réflexion et d’évolution, les retournements de situations sont même carrément dingues pour le coup même si on peut se poser quelques questions (4) !

Je dirais que le plus gros problème reste quand même la rythmique, il y’a de grand passage à vide entre deux scènes fortes que ce soit de joie, de musique, ou d’autres choses…mais c’est un simple détail car dans l’ensemble c’est très bien écrit et maitrisé !

J’avais encore des choses à dire, mais ça s’est effacé de ma mémoire…… en tout cas, pour les plus sensibles d’entre vous, ramenez les mouchoirs (5) ! C’est vraiment fort en émotion !

Un chef-d’œuvre ? Je ne sais pas, c’est quand même plutôt léger mais vraiment très beau film, remplis de qualité !

 Détails :
L’histoire : 17/20 de beau plot twist, quelques défauts mais vraiment bon !
Scène d’ouverture : 12/20 Très très simple.
L’opening et ending : 19/20 je crois qu’une des séquences qui m’as le plus émue c’était l’opening ! En plus avec les paroles sous-titrés olalala
Les personnages : 13/20 voir dans mon avis.
Le charadesign et couleurs : 14/20 petit côté old school plaisant mais sans plus surtout qu’on ne voit pas bien à part dans l’opening le changement d’âge des personnages
Les seiyuus : 13/20 Pas fan du tout
L’humour : 15/20
L’animation : 16/20
Réalisation : 18/20
L’OST : 20/20 ! FUCK QUE C’ÉTAIT BON !

En bref : Un sublime film d’animation, puissant dans les sentiments, dans l’ost et avec de bon rebondissement !
Ma note : 17/20

Mon avis AVEC SPOILER attention ! 99% c’est du chipotage qu’on soit bien d’accords !

(1) Quand Taki boit le saké et remonte dans le temps, en plus d’être magnifique graphiquement, cette scène est tellement forte d’émotion (même si on dirait un gros trip d’LSD) et montre à quel point leurs « musubi » est proche et fort !

(2) Pour les personnages : on a tout d’abords les deux personnages principaux Mitsuha et Taki qui sont amélioré aux fils des séquences mais dont au final, le personnage principal est Taki, c’est lui qui évolue, c’est lui qui grandit, c’est lui qui entreprends les choses jusqu’à modifier le cours du temps malgré ses troubles de mémoires (qui soit dit en passant a valu un plot Hole du film, il oublie complètement Mitsuha mais avant d’aller dans l’au-delà, s’en rappelle sans aucune explication !). Mais soit, on dira que ces deux personnages sont bon. Ensuite vient les personnages secondaires très très très très light, et les personnages tertiaires qui ne sont que des noms/visages pas vraiment utile.

Du côté de Taki tout d’abord : ses deux meilleurs amis et son crush. On zappe très vite l’un des amis (avec une explication quand même ce qui n’est pas plus mal – oui là avec le message vidéo ! -) et donc on en garde un et la fille (qui sert de faire valoir à l’amour de Taki pour Mitsuha au final) sauf qu’ils auraient pu être tellement plus exploité ! Je ne sais pas trop comment mais, rien que pour la fille, ça aurait pu donner quelque chose de bien même juste une séquence en plus. Et puis bon, ils le prennent quand même vachement bien son histoire de partage de corps avec une fille morte, dans le passé hein !

Du côté de Mitsuha, les amis ne sont pas bien plus intéressant et le père trop légèrement utilisé. MAIS la grand-mère est géniale, chacune de ses phrases est un beau message !

Pour ceux qui ont vu « Le garçon et la bête » que j’ai assez peu apprécié en soit, Your Name a réussis à supprimer le plus gros défaut de ce dernier ; je lui reprochais de dire trop cash le message, ne nous laissant pas réfléchir sur la véritable signification, et insistant bien trop dessus. Ici, Your Name délivre un message sur l’allégorie du temps, avec la corde, le mu subi, parfois grossièrement mais plus souvent avec finesse et ça c’est très bon ! Et Cette grand-mère sert à expliciter le message en douceur !

(3) J’avoue que s’il y’aurait eu encore une fois une perte de mémoire, le film aurait perdu des points à mes yeux ! Il y’en a quoi, trois ? Heureusement le scénariste a su s’arrêter au bon moment et faire un flashforward emplie de tension pour savoir si oui ou non, Taki a réussis

(4) Comme : à l’école Taki a jamais capté dans le corps de Mitsuha, la date ??? Mais ce n’est qu’un détail ! Ou encore, ils utilisent toujours les journaux intiment des autres : où est la date ? Et pourquoi pas de message avant ?

(5) Le silence quand la comète va s’écraser, j’étais au bout de ma vie je dois dire ! Et puis quand elle voit le je t’aime sur sa main : Brocken kokoro !

J’aurais tellement de chose à dire, mais je vais m’arrêter là !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 902 fois
1 apprécie · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Sae-Byeok Kim Your Name.