👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ah, la sortie d'un nouveau Gilliam est toujours un petit évènement en soit, tant le réalisateur reste à part dans la grande machine Hollywoodienne. Mais il est aussi très difficile d'en parler, tant l'appréciation de ses films tient plus du ressentit personnel que de l'analyse pure et simple. Nous avons donc un film dystopique, sombre et totalement décalé. Mais c'est, comme dans Brazil, un univers totalitariste, totalement contrôlé et surveillé, où tout est connecté et la liberté et le bonheur ne sont que des mots sur des slogans. Un univers sombre donc mais aux couleurs bariolées, en décalage total avec notre réalité, dont pourtant certains points ressemblent beaucoup à ce qui se fait dans le film. Il y a donc un décalage certain entre le "tout connecté" comme nous le connaissons aujourd'hui et la vision de Gilliam, plus proche de Brazil où de 1984 de Orwell. Nous avons donc Qohen Leth, informaticien de génie qui passe sa vie dans son travail en attendant un coup de fil lui donnant un but à sa vie. Nous avons là un personnage totalement coupé du monde, s'interdisant toute sensation (se forçant même à se nourrir d'aliments sans saveurs), toute émotion et toute sociabilité... Un homme cherchant un but à sa vie mais qui en oublie de vivre.
Gilliam brasse énormément de thèmes, souvent qui lui sont cher: totalitarisme, rapports de l'homme à soi même, aux autres et à la technologie, le contrôle total, la déshumanisation... Il en brasse peut être un peu trop, le final peut être un peu trop abrupte, d'ailleurs certains ne le comprendront pas, mais toujours cette patte de Gilliam, cette ambiance.
Il ne plaira pas à tout le monde, mais ce film à une âme.

il y a 8 ans

Zero Theorem
Samu-L
8
Zero Theorem

Zero est égal à 100%

Je pense qu'on peut m'accuser de ne pas être objectif face à Terry Gilliam et à son nouveau film. Ben vous savez quoi, l'objectivité, je l'emmerde! Les acteurs sont excellents (Christoph Watlz est...

Lire la critique

il y a 7 ans

82 j'aime

13

Zero Theorem
Hypérion
6
Zero Theorem

Black holes and (no)revelations

Terry Gilliam qui remet le pied à l'étrier de la SF, je ne pouvais pas passer à côté. Une fois la séance achevée, je me suis retrouvé bien en peine de démêler mes impressions sur ce Zero Theorem. Un...

Lire la critique

il y a 8 ans

53 j'aime

Zero Theorem
Sergent_Pepper
3
Zero Theorem

Canada dry

Remarques diverses en cours de visionnage. Au vu de l’exposition foutraque et colorée, ça sent le petit film aussi laborieux que prétentieux. Ça va dans tous les sens, ça brasse des thèmes éculés au...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

7

Mass Effect: Andromeda
Jérôme_Richenauer
7

Critique de Mass Effect: Andromeda par Jérôme Richenauer

Mass Effect et Bioware en général, je suis fan. Malgré les défauts. Malgré les égarements. Alors quand ils ont annoncé Andromeda, j'étais comme une puce, ayant fait 3 fois la trilogie originale. Mais...

Lire la critique

il y a 5 ans

15 j'aime

5

L'Appel de Cthulhu
Jérôme_Richenauer
9

Critique de L'Appel de Cthulhu par Jérôme Richenauer

La voilà. La pierre angulaire. L'acte fondateur. La nouvelle de Lovecraft, au sommet de son art. Bien que gardant le format de la nouvelle, elle s'avère plus longue que toute les précédentes...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

Metro 2035 - Metro, tome 3
Jérôme_Richenauer
6

Critique de Metro 2035 - Metro, tome 3 par Jérôme Richenauer

J'ai un vrai problème avec ce livre. Grand fan de Metro 2033, j'avais été légèrement déçus par Metro 2034. Alors le fait de retrouver Artyom, dans une suite directe du premier volume mais deux ans...

Lire la critique

il y a 4 ans

9 j'aime