Vous aurez le nécessaire et même le superflu

C'est à la suite d'une discussion avec un contributeur de SC (@ Rangdar), que j'ai revu ce film dont finalement je me rends compte que je ne m'en souvenais pas bien. En fait je confondais ce film avec un téléfilm plus récent (Pierre Aknine - 2007) où le rôle d'Ali Baba était interprété par Gérard Jugnot.


La première chose à dire de ce film c'est que Jacques Becker a complètement revu le conte. Dans l'histoire originale, Cassim, le frère de Fernandel est tué par les bandits déclenchant le reste de l'histoire. Morgiane est une esclave dévouée à ses maîtres et est particulièrement astucieuse et habile. Elle y joue un rôle beaucoup plus actif puisqu'elle sauvera Ali Baba des bandits et gagnera sa liberté.
Dans le film de Becker, Morgiane devient l'épouse d'Ali Baba et n'a pas un rôle aussi moteur. Surtout, Ali Baba se transforme en bienfaiteur de l'humanité puisqu'il redistribue toutes les richesses de la grotte à tous les pauvres avant de repartir lui-même au bras de Morgiane, aussi pauvre qu'au débit du film.


Becker a transformé l'histoire originale en tout autre chose de très gentillet autour du personnage d'Ali Baba interprété par Fernandel qui éclipse un peu les autres personnages. Si on veut apprécier le film, il vaut mieux faire abstraction du conte original.
Dans ces conditions, on prend plaisir (ou pas) à suivre les aventures d'Ali Baba où Fernandel joue le rôle d'un serviteur un peu candide de Cassim, secrètement amoureux de la belle Morgiane qu'il a acheté pour le compte de Cassim. Faut bien reconnaître que Fernandel en fait beaucoup.


La belle Morgiane est interprétée par la danseuse et actrice égyptienne Samia Gamal ; il est dommage que Becker ait cantonné le rôle de Samia Gamal à n'exécuter que des danses, fort bien d'ailleurs. Il me semble qu'il y aurait eu mieux à faire dans un personnage capable de donner la réplique plutôt qu'un rôle artificiel de potiche.


Plusieurs acteurs - méridionaux pour ne pas dire marseillais, bien connus des films de Pagnol sont présents dans le film comme l'inénarrable Edouard Delmont dans le rôle truculent du père de Morgiane dont l'amour paternel (désespéré) n'hésite pas à la remettre en vente sur le marché dès que Fernandel a le dos tourné.
Il en est de même d'Henri Vilbert dans le rôle de Cassim ou de Edmond Ardisson dans le rôle d'un mendiant.


Le film est tourné dans le sud marocain et l'idée d'avoir mis plusieurs acteurs méridionaux contribue à donner une couleur locale au film. On est plus dans le Sud qu'en Orient. Mais tant qu'à faire, pourquoi pas.


Je ne saurais dire si le film pourrait être tourné dans les mêmes conditions aujourd'hui. Les réflexions machistes fusent, les femmes y sont parfois un peu malmenées ("Quoi ! le prix d'un chameau"). L'image finale, par exemple, où Fernandel trône sur son âne tandis que sa nouvelle épouse, Morgiane, trotte à ses côtés...


Au final, le film est plutôt agréable à regarder du fait de la présence de Fernandel qui en fait des tonnes, entre autres avec sa démarche en 10 h 10 et son sourire éblouissant et communicatif. Surtout lorsqu'il chante : Mektoub, Inch Allah, Ali Ali Ali Ba Ba
Personnellement, je regrette un peu l'éloignement du scénario par rapport au conte que je trouve très beau et qui ne méritait pas qu'on s'en éloigne à ce point.

JeanG55
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Adaptations au cinéma de livres que j'ai lus et Les meilleurs films de 1954

Créée

le 24 avr. 2022

Critique lue 194 fois

11 j'aime

17 commentaires

JeanG55

Écrit par

Critique lue 194 fois

11
17

D'autres avis sur Ali Baba et les 40 Voleurs

Ali Baba et les 40 Voleurs
RangDar
6

L'Orient ou presque : "Olive, ouvre toi !"

Ali Baba (Fernandel) se rend au marché pour acheter une danseuse (Morgiane/Samia Gamal) pour le compte de son maître (Cassim/Henri Vilbert), mais il tombe rapidement sous son charme et décide donc de...

le 12 avr. 2022

13 j'aime

16

Ali Baba et les 40 Voleurs
JeanG55
6

Vous aurez le nécessaire et même le superflu

C'est à la suite d'une discussion avec un contributeur de SC (@ Rangdar), que j'ai revu ce film dont finalement je me rends compte que je ne m'en souvenais pas bien. En fait je confondais ce film...

le 24 avr. 2022

11 j'aime

17

Ali Baba et les 40 Voleurs
Play-It-Again-Seb
4

Ali Baba dérègle son conte

Je n’ai jamais été un grand fan de cette comédie et la trouve à chaque fois plus mauvaise que la précédente. L’histoire originale étant tellement réécrite (à sept mains quand même !), il n’en reste...

Par

le 21 juil. 2022

8 j'aime

9

Du même critique

La Mort aux trousses
JeanG55
9

La mort aux trousses

"La Mort aux trousses", c'est le film mythique, aux nombreuses scènes cultissimes. C'est le film qu'on voit à 14 ou 15 ans au cinéma ou à la télé et dont on sort très impressionné : vingt ou quarante...

le 3 nov. 2021

23 j'aime

19

L'Aventure de Mme Muir
JeanG55
10

The Ghost and Mrs Muir

Au départ de cette aventure, il y a un roman écrit par la romancière R.A. Dick en 1945 "le Fantôme et Mrs Muir". Peu après, Mankiewicz s'empare du sujet pour en faire un film. Le film reste très...

le 23 avr. 2022

22 j'aime

9

125, rue Montmartre
JeanG55
8

Quel cirque !

1959 c'est l'année de "125 rue Montmartre" de Grangier mais aussi des "400 coups" du sieur Truffaut qui dégoisait tant et plus sur le cinéma à la Grangier dans les "Cahiers". En attendant, quelques...

le 13 nov. 2021

21 j'aime

5