En gardant un registre et un aspect de road-trip romantique, le film devient, par contraste, saisissant dans ses scènes les plus dramatiques. La tension ainsi amenée reste sur le fil jusqu'au bout des séquences et donne au film son aspect horrifique sans recours à des screamers mal venus. Mention spéciale à la scène du sac plastique qu'on utilise pour étouffer qui rappelle le plan de Mad-Max Fury Road.
Pour conclure, l'alternance entre le gore naturaliste et une sorte de réalisme poétique nous met dans un certain malaise : une ambivalence d'émotions entre empathie et dégoût.

GeoffreyPardou
7
Écrit par

Créée

le 7 déc. 2022

Critique lue 16 fois

Geoffrey Pardou

Écrit par

Critique lue 16 fois

D'autres avis sur Bones and All

Bones and All
Procol-Harum
5

En manque de chair

Indéniablement, Luca Guadagnino a de la suite dans les idées. Après avoir mis en scène la douceur dans Call Me By Your Name, puis l’horreur dans son remake de Suspiria, il nous revient cette fois-ci...

le 27 nov. 2022

20 j'aime

Bones and All
Star-Lord09
5

La difficulté d'exister

Si l'on devait se projeter à une époque où littérature et Septième Art n'avaient pas encore brassé le thème de l'errance et illustré le mouvement gothique, nul doute que l'essai de Luca Guadagnino...

le 26 nov. 2022

18 j'aime

22

Bones and All
Noel_Astoc
4

Faux d'artifice

Luca Guadagnino signe un film arty et même artificiel, ni nul ni scandaleux mais assez vide. Formellement accompli et de bonne facture, le film sidère par sa superficialité tant Guadagnino ne tire...

le 24 nov. 2022

11 j'aime

Du même critique

Bones and All
GeoffreyPardou
7

De la descendance de Devil's Reject

En gardant un registre et un aspect de road-trip romantique, le film devient, par contraste, saisissant dans ses scènes les plus dramatiques. La tension ainsi amenée reste sur le fil jusqu'au bout...

le 7 déc. 2022

Armageddon Time
GeoffreyPardou
8

Fuck'em

Sans spoiler, la dernière avec le grand père m'a choppé en 30 secondes. Peut-être est-ce l'identification, mais n'ayant pas forcément la larme facile, je ne m'y attendais pas. Le propos, l'enjeu et...

le 7 déc. 2022