Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Un retour sur le printemps arabe en Egypte, c'est toujours perturbant.. D’autant plus, qu’ici, le réalisateur prend le parti de montrer les populations égyptiennes qui s’est surtout déchirée entre elles. Entre les pros, les modérés, les neutres.. Plus rien ne se distingue dans la masse compacte d’une manifestation, encore plus quand c’est la police qui se charge du tri. Un film fort, redoutable et oppressant.

habibaelb
8
Écrit par

Créée

le 30 juil. 2017

Critique lue 305 fois

habibaelb

Écrit par

Critique lue 305 fois

D'autres avis sur Clash

Clash
Softon
6

Du Greengrass en huis-clos

Vu au Festival de Cannes 2016. Avec Clash (Esthebak) en ouverture d'Un Certain Regard, la sélection 2016 donne le ton avec un film politique qui revient sur le chaos égyptien de 2013 avec la prise du...

le 1 sept. 2016

5 j'aime

3

Clash
seb2046
7

A travers les grilles...

CLASH (15,3) (Mohamed Diab, EGY, 2016, 97min) Remarquable drame politique nous plongeant en plein cœur des émeutes égyptiennes de 2013 après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi,...

le 21 sept. 2016

3 j'aime

Clash
Boudpu
7

Oppressant

Huis-clos d'1h30 dans une fourgonnette de police où se sont fait ramasser des partisans des Frères musulmans et des laïcs lors d'une manifestation. La grande question est donc de savoir s'ils vont...

le 11 mai 2016

3 j'aime

Du même critique

La Fissure
habibaelb
8

Une combinaison un peu folle.

Roman graphique, reportage documentaire, livre de photo, récit personnels, bande dessinée.. Cet album, c'est un peu de tout ça. Autant au départ, j'ai été intéressée par le fond et presque gênée par...

le 30 juil. 2017

5 j'aime

L'Archipel du chien
habibaelb
9

Ce roman fait mal à l'Homme.

Dans L'archipel du chien, une voix s'élève et s'adresse au lecteur. Elle lui présente la situation, sans jugement, sans commentaire, l'effet n'en est que plus féroce. Cette voix a résonné en moi...

le 23 avr. 2018

4 j'aime