Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Si un homme averti en vaut deux, qu'en est-il d'un homme ivre ?

Deux particularités reviennent parfois quand j'engage une brève discussion avec quelqu'un sur Drunken Master 2.
Deux situations ou deux raisons, tout dépend, qui peuvent déranger, agacer et donc jouer en la défaveur de ce film.


— La première concerne la qualité d'image, assez pauvre et réduite dans sa version DVD, ne permettant pas de profiter de certains plans; qui pourraient gagner aussi en épaisseur. Dans ce même point, il existe une difficulté à trouver une VOSTFR. De ce fait, et pour tous ces petits "problèmes", je dirais d'abord qu'il serait raisonnable de : Primo, ne pas opter pour Youtube, très souvent on est déçu quand on attend du 1080p. Deuxio, faire un minimum de recherches pour ne pas tomber sur une VF dégueu, malgré la pratique peu religieuse que ça demande.


— Ensuite, il semblerait que le personnage de la "mère" pose un souci d'appréciation. Dans mon cas purement respectif, et je m'y tiens, cette bonne-dame, en plus d'être le porte-étendard de cet humour spécial qu'est celui du film, me rappelle énormément les personnages d'animés. Notamment ceux qu'on peut trouver dans des genres comme le slice-of-life, le sport ou encore le school life. La mère en elle-même est attachante dans la relation qu'elle tisse avec son beau fils. Et le "surjeu" constant qu'on pourrait lui reprocher, s'il n'était pas ce qu'il est, impacterait en mal sur la plupart des scènes vouées au rire et à la décontraction du drame.


En dehors de ça, si on a jamais été irrité par ces choses là, aussi futiles qu'elles soient, on trouvera dans Drunken Master 2 l'un des tous meilleurs divertissements d'arts martiaux. Les combats virevoltants, endiablés et acrobatiques sont d'une puissance qu'on aurait du mal à soupçonner en passant du premier épisode à cette suite. A chaque fois ces séquences apportent un lot de nouveautés impressionnant.


Jackie Chan n'était pas tout jeune en 1994, mais il a gardé toute la fougue d'un petit scarabée en herbe. Portant sur ses épaules les mélanges et les folies merveilleusement bien distillées par Liu Chia-Lang.


L'action trépasse quand vient l'humour, l'humour se retire quand tombe le drame, et le drame se magnifie quand se confirme la fresque historique.


Une Kung Fu Comedy servie par des morceaux de bravoure enthousiastes où toute part de fantaisie est permise, où les quiproquos, les traditions et les désirs de chacun s'entrechoquent. Sans pression, sans trop forcer et donc sans jamais se perdre, Drunken Master 2 se hisse au summum d'un genre en perdition.


Le dernier de son espèce.


https://www.youtube.com/watch?v=Abi3fxkru94

Eren

Écrit par

Critique lue 901 fois

25
12

D'autres avis sur Combats de maître

Combats de maître
zombiraptor
10

Critique de Combats de maître par zombiraptor

Magnifique. Génial. La suite parfaite du premier Drunken Master, et en tous points aussi bon. Le surpassant largement même pour se faire une sorte de perfection du genre. La réalisation est cette...

le 18 janv. 2013

37 j'aime

16

Combats de maître
Bondmax
10

Drunken Critic

Depuis quelques temps, je me dis qu’il faut que je creuse un peu ce genre qu’est le film d’arts martiaux, donc après avoir jeter un œil à ce cher Bruce, ainsi qu’à ce cher Tsui Hark, il fallait bien...

le 20 août 2014

31 j'aime

4

Combats de maître
Sergent_Pepper
7

Ivre de lames et de ceintures

[si vous n’avez pas peur des spoils et appréciez la concision, je vous recommande vivement le magnifique pitch proposé par SC sur la page du film] L’un des gages du talent est d’effacer toutes les...

le 25 juin 2020

26 j'aime

10

Du même critique

Babylon
Eren
10

Mille & une cuites

On le sait depuis quelques jours, le film de Chazelle a fait un gros bide pour son entrée au cinéma. Je ne vais pas m’étaler sur la question du pourquoi et du comment de ce bide, même si cela a...

Par

le 6 janv. 2023

124 j'aime

25

Les Sentiers de la gloire
Eren
10

La Fureur de l'Étranger

Je la tiens pour de bon. L'oeuvre de Stanley Kubrick la plus touchante et humaine. Pour moi j'entends... L'oeuvre qui, quand on me citera le nom de son réalisateur, me reviendra à l'esprit avant...

Par

le 8 févr. 2014

121 j'aime

7

Mad Max - Fury Road
Eren
8

POPOPO !!

Un putain de grand concert dans un monstrueux désert, flambé par le talent de confectionneur de ce cher Miller qui, au contraire d'être avantagé, aurait pu être surmené par l'handicap que génère ce...

Par

le 14 mai 2015

118 j'aime

5