Documentaire qui revient sur l'activité de deux femmes en particuliers, Delphine Seyrig et Carole Roussopoulos. Les deux amies sont des féministes, elles vont dans les années 70 au moment de l'apparition de la vidéo devenir des vidéastes réalisant des documentaires fauchés sur leur idéal. C'est un film passionné montrant et démontrant qu'à l'époque encore des tournages, le Féminisme était un combat de tous les jours et loin d'être gagné, on redécouvre la misogynie quotidienne mais aussi les discours révolutionnaires de ces femmes.

YgorParizel
8
Écrit par

Créée

le 9 mai 2020

Critique lue 291 fois

2 j'aime

Ygor Parizel

Écrit par

Critique lue 291 fois

2

D'autres avis sur Delphine et Carole, insoumuses

Delphine et Carole, insoumuses
PolaireFerroviaire
8

Critique de Delphine et Carole, insoumuses par PolaireFerroviaire

Voici un très bon documentaire, incontournable pour qui s’intéresse au cinéma par son sujet et son angle d’attaque. Certes, la facture est très classique, mais le documentaire de création est rare...

le 8 mars 2020

5 j'aime

Delphine et Carole, insoumuses
YgorParizel
8

Critique de Delphine et Carole, insoumuses par Ygor Parizel

Documentaire qui revient sur l'activité de deux femmes en particuliers, Delphine Seyrig et Carole Roussopoulos. Les deux amies sont des féministes, elles vont dans les années 70 au moment de...

le 9 mai 2020

2 j'aime

Delphine et Carole, insoumuses
Justunimage
5

Enterrer Delphine et Carole

Carole organise des ateliers de réalisation vidéo pour arrondir ses fins de mois et permettre aux militantes féministes de s’emparer de ce nouveau dispositif technologique. Elle en est persuadée, il...

le 25 août 2023

1 j'aime

Du même critique

L'Enfant du diable
YgorParizel
9

Critique de L'Enfant du diable par Ygor Parizel

Voilà une belle réussite en matière de maison hantée, un genre codifié et pas évident. La première moitié du film est clairement axée sur des scènes de frissons qui sont simples mais particulièrement...

le 27 oct. 2014

10 j'aime

4

La Nuit américaine
YgorParizel
9

Critique de La Nuit américaine par Ygor Parizel

François Truffaut démontre si le fallait encore l'amour qu'il porte au cinéma (détail drôle c'est qu'il parle d'un film tourné en studio). Les coulisses de cet univers avait rarement été filmé de...

le 22 nov. 2023

9 j'aime

2

Mustang
YgorParizel
10

Critique de Mustang par Ygor Parizel

Il y a vraiment quelque chose dans ce film, c'est non seulement un très bon drame mais également une oeuvre qui devrait être un symbole pour de nombreuses femmes. Le sujet principal n'est pas...

le 28 juil. 2016

8 j'aime