La thématique est forte, rarement exploitée au cinéma, mais le tout manque de cohérence/réalisme malgré la mise en scène caméra à l'épaule et cadre façon "attention film indé".

La réalisation souffre d'ailleurs grandement de ce syndrome, avec notamment la scène de la douche tout habillé, filmée en gigotant, limite en se cognant aux murs, wesh artiste maudit inside.

Plus pénible, le film aligne des séquences, dont on a l'impression que la moitié a été coupée au montage, ce qui donne un style très décousu et plutôt mal fini la plupart du temps. Essayer de retranscrire la confusion des situations est une intention louable, mais là c'est plutôt raté.

Et puis au niveau des dialogues, évidemment vu le contexte ce n'est pas destiné à être littéraire, mais il y a tout de même des limites. Voici la retranscription du dialogue philo-politico-engagé du film :

" - Comment tu fais, toi ? je veux dire, tous ces risques ?
- (silence) Bah j'en sais rien, je crois que j'y pense pas...
- (très long silence) Tu te rends bien compte que quand tu enfiles ta tenue, c'est comme si tu lançais des dés... Tu t'en rends compte ?
- (silence) Ouais je sais bien... (long silence) Ouais je m'en rends compte mais franchement pourquoi je fais ça franchement je sais pas... (très très très long silence) J'en sais rien... Tu le sais toi ? pourquoi chui comme ça ?
- (silence) Non chai pas... (très très long silence)"

A cette vitesse, on pige pourquoi ça dure 2 heures.

Bref, y'a des scènes sympa dans l'ensemble, c'est ultra cliché, et la fin est facile (et inintéressante).
krawal
5
Écrit par

Le 3 mai 2010

39 j'aime

6 commentaires

Démineurs
Gand-Alf
9
Démineurs

Shot d'adrénaline.

Absente des écrans depuis 2002 et la réception mitigé de son K-19, la cinéaste Kathryn Bigelow revenait aux affaires en 2009 avec The Hurt Locker, remportant au passage l'Oscar de la meilleure...

Lire la critique

il y a 6 ans

43 j'aime

2

Démineurs
krawal
5
Démineurs

Critique de Démineurs par krawal

La thématique est forte, rarement exploitée au cinéma, mais le tout manque de cohérence/réalisme malgré la mise en scène caméra à l'épaule et cadre façon "attention film indé". La réalisation...

Lire la critique

il y a 12 ans

39 j'aime

6

Démineurs
Kalian
6
Démineurs

Tic-tac...tic-tac

Le propos du film? La guerre, c'est la meilleure came qui existe pour un adrenaline junkie. Merci Kathryn, je n'aurais jamais deviné ça sans toi. Démineurs n'est donc pas un film très intelligent...

Lire la critique

il y a 12 ans

28 j'aime

Foon
krawal
1
Foon

Critique de Foon par krawal

Le cinéma français, c'est surtout une histoire de copinage, bien avant d'être une affaire de talent. La troupe des Ouiches en est l'exemple le plus flagrant puisqu'après un passage lamentable sur...

Lire la critique

il y a 12 ans

179 j'aime

25

Le Baltringue
krawal
1

Critique de Le Baltringue par krawal

Evidemment, on attendait Le Baltringue dans ce registre : la comédie pourrie aux vannes lourdes et la vulgarité toute assumée. Ce dont on se doutait moins, c'est de la sincérité de Lagaf' dans sa...

Lire la critique

il y a 11 ans

128 j'aime

11

Rayman Origins
krawal
8

Mais quel talent !

Rayman, tu sais que je t'ai toujours chié à la gueule. Depuis ton premier titre j'ai détesté ta dégaine de chiffon, ton level-design sans intérêt, tes cinématiques ringardes et globalement tes jeux...

Lire la critique

il y a 10 ans

99 j'aime

29