Film de Arthur Harari · 1 h 55 min · 8 juin 2016 (France)

Genres : Drame, Film noir

Casting (acteurs principaux) :

Niels Schneider, August Diehl, Abdel Hafed Benotman, Hans-Peter Cloos, Raphaële Godin, Raghunath Manet, Jos Verbist, Guillaume Verdier

Pays d'origine :

France, Belgique
Casting complet et fiche technique

Pier Ulmann vivote à Paris, entre chantiers et larcins qu’il commet pour le compte de Rachid, sa seule "famille". Son histoire le rattrape le jour où son père est retrouvé mort dans la rue, après une longue déchéance. Bête noire d’une riche famille de diamantaires basée à Anvers, il ne lui laisse rien, à part l'histoire de son bannissement par les Ulmann et une soif amère de vengeance. Sur l’invitation de son cousin Gabi, Pier se rend à Anvers pour rénover les bureaux de la prestigieuse firme... Voir plus

limma

limma

Je lui préfère et de très loin Onoda. Un ennui certain, et un second rôle qui vole la vedette. August Diehl marque à chaque plan, et donne envie de...

il y a 7 mois

3 j'aime

2

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Imparfait mais très captivant, une histoire de famille, un enfant qui trouve, malgré lui un père pour en perdre un autre, une histoire de vol et de...

il y a 5 mois

1

Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Anvers et contre tous

La symbolique qui ouvre Diamant Noir est tellement ostentatoire qu’elle peut occasionner deux réactions : l’irritation condescendante que le spectateur croit pouvoir se permettre à l’endroit de ce...

il y a 6 ans

easy2fly
5
Laurent Doe

Critique négative la plus appréciée

Reflet dans un œil à l'Anvers

La critique est dithyrambique, les éloges pleuvent sur ce premier film du réalisateur français Arthur Harari, qui a obtenu le prix du jury au festival international du film policier de Beaune. Est-ce...

il y a 6 ans

EricDebarnot
8
Eric BBYoda

L’œil et la main

Main coupée faisant écho à l’étymologie du mot Antwerp, œil attaqué par un abcès (ou de simples larmes) mettant en danger la capacité essentielle de saisir la lumière, diffraction de cette même...

il y a 6 ans

Multipla_Zürn
7

Critique de par Multipla_Zürn

Un premier film incroyablement dense, où chaque scène est pensée, retorse, étonnante. La figure du diamant est ce qui structure le film : un rayon passant à travers la pierre se trouve diffracté dans...

il y a 6 ans

AnneSchneider
8

La vengeance écrasée

Arthur Harari nous livre ici un détournement du film classique de vengeance, où la dimension psychologique l'emporte vite sur l'aspect policier. Définitivement privé de père, du fait de la mort de...

il y a 6 ans

Théloma
7
Théloma

Pour quelques carats de trop

Contrairement aux diamants qu'il nous montre, le film d'Athur Harari est loin d'être parfait. On y décèle des maladresses propres aux "premiers" films : direction d'acteurs approximative, mouvements...

il y a 6 ans