Dis, t'aurais pas envie de nourrir ton esprit avec un cocktail qui dépote ? Un trip kaléidoscope qui transporte, un qui fait voyager ?
T'as rien contre les westerns surréalistes ? Ni contre les mexicains ?
Alors...
Prends du sable, de la poussière et du soleil.
Mélange .
Ajoute un canasson, un cow-boy barbu avec une ombrelle et un enfant nu.
Mélange encore.
C'est un peu sec et ça manque de couleur, je veux bien te croire.
Ajoute des freaks, du sang, des litres, des mares.
Des spirales pour faire tourner la tête, et puis encore du sang, des perversions, des fantasmes, de l'ironique, de l'iconique.
Mélange bien.

Te voilà avec un poème singulier, violent, mystique, expérimental.

Tu vois l'topo ?

Djieke.

(qui poursuit sa désintox avec « La Montagne Sacrée »).
DjeeVanCleef
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 12 novembre 2013

63 j'aime

6 commentaires

El Topo
Megillah
8
El Topo

No soy un dios, soy un hombre.

Sang orange, jeu plus ou moins crédible, quelques faux raccords et des dialogues qui semblent post-synchronisés... Non, El Topo est pas un beau film. J'ai presque envie de le qualifier de bâtard et...

Lire la critique

il y a 11 ans

44 j'aime

El Topo
Sergent_Pepper
7
El Topo

♪ In the desert, you can dismember you name…♫

El Topo, et Jodorowsky avec lui, font partie de ces éléments incontournables du septième art, ces expériences extrêmes auxquelles il faut s’être prêté pour pouvoir leur accorder la place qu’elles...

Lire la critique

il y a 5 ans

43 j'aime

2

El Topo
guyness
6
El Topo

Alors, je vous fais le topo...

Alors, Alexandro aime: - les gens qui se trainent dans la terre/poussière - les gens qui se mettent plein de chose dans la bouche, surtout si cela n'est pas comestible. - les gens qui se rasent la...

Lire la critique

il y a 11 ans

40 j'aime

11

Les Fils de l'homme
DjeeVanCleef
10

L'évangile selon Thélonius.

2027, un monde où les enfants ne naissent plus, comme une malédiction du Tout-Puissant, un courroux divin. Un monde qui s'écroule sous les coups des intégrismes de tous poils, où seule, la Grande...

Lire la critique

il y a 9 ans

192 j'aime

35

Heat
DjeeVanCleef
10
Heat

Le Crépuscule des Dieux.

Résumer ça à une fusillade, certes impressionnante, ou à un affrontement entre deux monstres sacrés du cinéma qui ne s'étaient jusqu'alors, croisés, que le temps de quelques fondus enchaînés dans "Le...

Lire la critique

il y a 9 ans

181 j'aime

11