J'ai été réellement séduit par ce film, réalisé par John N. Smith et sorti en 1995, même si je n'en suis pas totalement dupe non plus. Le film est adapté de l'autobiographie "My Posse Don't Do Homework" de LouAnne Johnson et raconte l'histoire d'une ex-marine qui vient enseigner dans un lycée difficile. Je n'ai pas lu l'autobiographie en question ni ne connait la personne qui l'a écrite et son parcours. En revanche, lorsque je précise que je ne suis pas dupe, je veux dire par là que j'ai beaucoup de mal à croire à un film qui se rapproche plus de "Sister Act 2" que de la réalité. Le film est en effet censé représenter la réalité, puisqu'il est adapté d'une biographie mais je pense qu'il a également rajouté énormément de fiction et surtout de bons sentiments, qui font presque d'ailleurs parfois penser à la série française mièvre "L'Instit". Je veux bien croire à la limite qu'une prof soit aussi dévouée pour ses élèves (bien qu'elle les invite tout de même tous dans un parc d'attraction et au restaurant et que, au bout d'un moment, ça doit commencer à chiffrer) mais qu'elle arrive à ce point à changer une classe entière, j'ai beaucoup de mal à le croire. Dans la réalité, peut-être que cette personne a en effet réussi son pari d'élever une classe de "jeunes en difficulté" (le terme coule plus facilement) mais je doute fortement qu'elle soit parvenue à construire une relation aussi forte et complice avec ses élèves. Enfin, malgré tout, j'avoue que je suis un peu passé au-dessus de tout ça et que ce sont mes sentiments qui ont complètement prit le dessus ! Et pour ça, je reconnais que le film est une réussite car si c'est certes un peu mièvre et guimauve parfois, on peut néanmoins très facilement rentrer dans le jeu. Les personnages sont de plus attachants, autant la professeure que ses élèves, enfin certains sur lequel le film met l'accent. Concernant les acteurs, nous retrouvons Michelle Pfeiffer en tête d'affiche, qui joue très bien mais également, entres autres, Renoly Santiago, Bruklin Harris, Wade Dominguez etc. qui jouent bien également. "Esprits rebelles" est certes cliché par moments mais si on rentre dans le jeu, on passe un bon moment !

Shawn777
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les films représentant le mieux les années 90

Créée

le 11 août 2021

Critique lue 237 fois

Shawn777

Écrit par

Critique lue 237 fois

D'autres avis sur Esprits rebelles

Esprits rebelles
E-Stark
6

Comme quoi il ne faut pas s'arrêter à l'aspect kitch d'une affiche...

C'est avec un postulat de départ simple et déjà-vu qu' "Esprits Rebelles" trouve sa grande force, si l'idée peut d’emblée nous rebuter quelque peu, le scénario ne tombe pas dans le pathos et nous...

le 6 mai 2012

6 j'aime

Esprits rebelles
Gandalf13
8

Ben ouais, quoi ?

Putain mais arretez de gueuler ! Je sais que c'est pas un film d'auteur fantabuleux. Je sais qu'il n'y a rien de nouveau ni d'original. Je sais que c'est pas un film mémorable. Sauf que moi je l'ai...

le 24 févr. 2016

4 j'aime

Esprits rebelles
JimBo_Lebowski
5

Tout sauf rebelle

Un peu déçu par rapport à la réputation qu'a ce film, au final plutôt léger alors que je le pensais plus sombre. Un peu le stéréotype du film dramatique populaire américain, moraliste et prévisible,...

le 6 avr. 2014

3 j'aime

1

Du même critique

Scream
Shawn777
3

"It's insulting" disait Sidney dans le premier film...

Ce cinquième opus de la franchise "Scream", le premier réalisé par quelqu'un d'autre que Wes Craven et ici en l’occurrence Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Oplin, est très mauvais, tout simplement ...

le 13 janv. 2022

32 j'aime

11

Enola Holmes
Shawn777
5

Réunion de famille

Ce film, réalisé par Harry Bradbeer et sorti tout récemment sur Netflix, qui devait d'ailleurs à la base sortir en salles (enfin d'après ce que j'ai compris) est franchement assez moyen. Il est rare...

le 24 sept. 2020

24 j'aime

Knock at the Cabin
Shawn777
4

La cabane dans les bois

Après un retour avec "The Visit" et "Split", M. Night Shyamalan est une nouvelle fois sur la pente descendante depuis "Glass" (enfin surtout pour ma part étant donné qu'il a eu globalement de bonnes...

le 2 févr. 2023

23 j'aime

2