Critiques de Été 85

Sergent_Pepper
4

Une histoire sans lendemain

Premier film de la fameuse sélection cannoise 2020, accompagné pour sa sortie en salle par le Festival qui tente d’exister dans la phase de présentation de présentation au public, Eté 85 permet le...

Lire la critique

il y a 2 ans

WeSTiiX
4
WeSTiiX

Gaspiller le temps, en croyant l'arrêter.

Été 85 a tout de la promesse trahie. Certains espéraient découvrir un Call Me By Your Name à la française, d’autres un thriller maritime aux allures de Plein Soleil. Le nouveau film de François Ozon...

Lire la critique

il y a 2 ans

AnneSchneider
8

« Mourir d’aimer »

On devrait le savoir, à présent : François Ozon aime les jeux de faux-semblants, de fausses pistes. Puisant dans sa découverte adolescente et émue du livre d’Aidan Chambers, « La Danse du coucou » («...

Lire la critique

il y a 2 ans

Plume231
4
Plume231

J'irai danser sur ta tombe !

Ouh là là, François Ozon encore pris en flagrant délit d'intellectualisme à deux balles pour tenter de cacher un vide incommensurable causé par une médiocrité de traitement. Scène d'introduction,...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Fleming
7
Fleming

Une histoire d'amour complètement idéalisée

C'est ce que raconte ce très joli Été 85. Il faut dire qu'un premier amour, surtout vécu à seize ans, est souvent idéalisé. Et cette rencontre amoureuse, cette histoire d'amour nous est racontée du...

Lire la critique

il y a 2 ans

Behind_the_Mask
7

L'été meurtrier

On pense souvent, devant Eté 85, à l'exploration de l'adolescence, comme dans Jeune et Jolie, ou encore au magnétisme de Plein Soleil. Tandis que les promesses de la voix off atone du héros parlent...

Lire la critique

il y a 2 ans

mymp
2
mymp

Un été pourri

C’était pourtant une belle promesse, le nouveau film de François Ozon. La promesse d’un film tendre et nostalgique qui saurait raviver, chez pas mal de quarantenaires, quelques souvenirs...

Lire la critique

il y a 2 ans

xlr8
8
xlr8

Cruel Summer ?

Ah Ozon ! J'admire ce mec ! Je n'ai jamais détesté un seul de ses films ! Quand j'en vois, je perçois son professionnalisme, son sens du perfectionnisme, sa précision, sa certitude dans ce qu'il veut...

Lire la critique

il y a 2 ans

Juliefnt
5
Juliefnt

Ou 84, on ne sait plus.

J’ai eu l’occasion de visionner Eté 85 lors d’une avant-première SensCritique au Cinéma Beau Regard à Paris en présence de l’équipe (Ozon et ses trois jeunes acteurs). Librement adapté du roman La...

Lire la critique

il y a 2 ans

Lordlyonor
8
Lordlyonor

L'été comme un baiser: chaud, intense, figé dans le temps mais toujours trop court

Citation de Moi (pour changer un peu) Etant l'un des rares (si ce n'est le seul) films intéressant de ce déconfinement, Été 85 fut dévoré par les cinéphiles qui le décortiquèrent jusqu'à la moelle...

Lire la critique

il y a 2 ans