Je vous souhaite une Bonne Année Lieutenant Dan !

Forrest, Forrest Gump c'est l'histoire américaine d'un homme simple, un naïf fils à sa maman avec un lourd handicap physique durant l'enfance, un simple d'esprit pour certains, il sera un héros de guerre pour d'autres, un athlète de haut niveau et un véritable capitaine de crevettier. Forrest ce philosophe meneur d'hommes restera amoureux depuis l'enfance de son ange Jenny, il sera involontairement l'instigateur de nombreux événements importants de l'histoire des États-Unis entre les années 50 et 80. Cours Forrest cours !

Forrest Gump c'est l'un des films cultes de mes chères nineties disparues, dans le rôle-titre de cette comédie mélodramatique épique, l'acteur/producteur Tom Hanks (Splash, Le Pire Voisin au monde) sous la mise en scène du producteur/cinéaste Robert Zemeckis (À la poursuite du diamant vert, Pinocchio). Produit par Paramount Pictures pour un budget de 65 millions de dollars, la Star & son réalisateur financeront eux-mêmes certaines séquences face à l'impossibilité de la production et des assurances, ils en seront remerciés par la modification à la hausse de la clause d’intéressement des recettes. Résultat ; 680 millions de dollars de recette dans le monde, le plus gros record de la carrière de Zemeckis, troisième pour Hanks.

Au casting de l'histoire Américaine Robin Wright (Princess Bride, Here), Gary Sinise (Apollo 13, J'y crois encore), Mykelti Williamson (Sauvez Willy, American Nightmare 3 : Élections), Sally Field (Cours après moi shérif, Lincoln), Sam Anderson (La Bamba, Ouija : Les Origines), Michael Conner Humphreys, Hanna R. Hall, Haley Joel Osment (Sixième Sens, Contaminations) et un petit caméo vocal (en V.O) de Kurt Russell.


Bonjour, je m’appelle Forrest. Forrest Gump.


Tout le monde s’en tape le coquillart de ton blase, espèce de couille molle ! T’es même pas digne de me lécher mes bottes de merde ! Gare tes grosses miches de tantouse dans ce bus, tu es à l’armée maintenant !


Sur un banc, à Savannah, en Géorgie, Forrest Gump attend le bus. Comme celui-ci tarde à venir, le jeune homme raconte sa vie à ses compagnons d'ennui. A priori, ses capacités intellectuelles plutôt limitées ne le destinaient pas à de grandes choses. Qu'importe ! Forrest Gump, sans jamais rien y comprendre, a participé à tous les grands événements de l'histoire de son pays. Pas de guerre du Viêtnam sans lui, héros médaillé qui organisa dans les cliniques des tournois de ping-pong pour les soldats blessés, encore moins de rock, puisqu'il inspira Elvis Presley et John Lennon, et point de Watergate non plus, car il se fit le dénonciateur du scandale en rencontrant le président Nixon...


J’ai voulu voir si j’avais le pied marin.


Mais vous n’avez plus de pieds Lieutenant Dan.


Ça, je sais.


Un classique instantané récompensé par de nombreux prix ; 6 Oscars, 3 Golden Globes et autres BAFTA & Saturn awards... Une Histoire fantastique au schéma scénaristique d'une fable poétique avec quelques petits anachronismes par le scénariste Eric Roth, adaptation du roman du même nom de l'écrivain Winston Groom publié en 1986. Zemeckis détourne la réalité historique avec des effets spéciaux formidable ou discret de morphing & rotoscopie grâce à Industrial Light & Magic. Les principaux personnages traversent le récit dramatique et humoristique, les hauts et les bas de la vie ; de l'Alabama familiale (harcèlements de Forrest & Jenny/ségrégation), le Viêt Nam (G.I chair à canon ; mort de Bubba & Taylor estropier aigri) suivant la diplomatie du ping-pong (ILM) et le scandale du Watergate. Violences physiques sur une Jenny toxico mais la richesse Bubba Gump Shrimp Company/Apple et la fin de maman Gump. La nuit de Jenny & Forrest, le cœur brisé Forrest se met à courir pendant des mois sans s'arrêter jusqu'au dernier souffle de Jenny et la découverte du p'tit Forrest. On écoute et on suit l'heureux simple d’esprit Forrest/Hanks avec plaisir durant 140 minutes sous la musique tonitruante d'Alan Silvestri et les différents hits de l'époque durant trois décennies. Sans oublier Field, Wright et surtout Sinise, génial en lieutenant mutilé, frustré de ne pas être mort en brave au combat.


Il s’appelle Forrest.


Comme moi !


Je l’ai appelé comme son père.


Son père aussi s’appelle Forrest ?


C’est toi son père.

Créée

le 1 janv. 2024

Critique lue 89 fois

15 j'aime

4 commentaires

HITMAN

Écrit par

Critique lue 89 fois

15
4

D'autres avis sur Forrest Gump

Forrest Gump
Docteur_Jivago
2

Heureux sont les simples d'esprit...

Je le savais bien... Déjà plus jeune je n'aimais pas forcément ce film mais le revoir a été une bien mauvaise idée et ça ne fait que me conforter dans mon opinion et sur ce que je peux penser d'un...

le 14 mars 2015

63 j'aime

24

Forrest Gump
RimbaudWarrior
10

Itinéraire d’un enfant raillé

Il y a des films comme ça... Des films sur lesquels souffle un vent de magie, des films grâce auxquels notre coeur s'allège avant de s'envoler telle une plume inspirée... C’est le cas de Forrest ...

le 17 sept. 2015

61 j'aime

13

Forrest Gump
TheBadBreaker
9

Léger comme une plume, savoureux comme du chocolat

Une plume s'envole et tombe aux pieds d'un homme. Cette plume symbolise deux choses : l'écriture (la narration) et la légèreté. C'est ainsi qu'une histoire nous est contée; celle d'un homme simple...

le 15 sept. 2013

50 j'aime

Du même critique

Le Pari
HITMAN
8

Pupuce. Code No Good !

Comédie culte et indémodable écrie, réalisée et interprétée par Didier Bourdon et Bernard Campan (Les Trois Frères, Les Rois mages), il ne s'agit pas d'un long-métrage des Inconnus, Pascal Légitimus...

le 23 févr. 2017

33 j'aime

5

John Wick
HITMAN
8

FORTIS FORTUNA ADIUVAT.

Keanu Reeves is back, voici le meilleur film d'action de Keanu Reeves (Point Break, Knock Knock) depuis Matrix et le meilleur film d'action américain de 2014. Dans ce renouveau du film d'action dont...

le 21 févr. 2017

31 j'aime

Mad Max - Fury Road
HITMAN
9

Maximilian Rockatansky.

Qu'est ce que je pourrais rajouter qui n'a pas était dit ou décrit de ce merveilleux film d'action produit, réalisé et co-écrit par Monsieur George Miller (Les Sorcières d'Eastwick, Happy Feet). Et...

le 31 mai 2015

27 j'aime