Pour Forte et son sujet très personnel Melha Bedia, humoriste, scénariste et sujet principal du film, est allée chercher une réalisatrice issue du cinéma d'auteur, Katia Lewkowicz (Pourquoi tu pleures ? ,Tiens toi droite et... les très belles pubs d'Intermarché). Le décalage d'univers entre les deux artistes (L'une officie aux Grosses Têtes, l'autre tourne avec Benjamin Biolay) offrait ainsi à Forte une véritable rencontre qui aurait pu orienter cette comédie vers quelque chose d'inattendu.


Cependant, ce qui fait la richesse de Forte, ce n'est malheureusement pas l'étonnement qu'il procure. Melha Bedia signe une partition attendue dictée par un scénario (cosigné avec des proches de Max Boublil, Anthony Marciano et Frédéric Hazan) plutôt paresseux. Si la couverture que tire l'actrice paraît souvent exagérée, c'est que son numéro demeure fade et dépourvu d'originalité.


Forte brille alors grâce à son efficacité. Les situations s'enchaînent, les répliques fusent et les partitions de certains acteurs demeurent vraiment réussies (Bastien Ughetto en tête). Cette comédie sur la quête de soi même soulève des questionnements vraiment intéressants (Recherche de sa sexualité, de sa féminité, acceptation de sa condition et de son corps), illuminés par des prestations sincères, dont la présence de la trop rare Valérie Lemercier, qui à défaut d'un vrai rôle, illumine de par sa composition libre et enlevée.


Car le problème de Forte est bien là ; Il ne fait qu'effleurer toutes ces pistes (jusqu'au pole-danse, décor principal dont on ne verra qu'une poignée de scènes), tous ces acteurs dont le rôle est souvent sacrifié (Jonathan Cohen et Alison Wheeler en tête), pour le numéro d'une Melha Bedia dont la partition sincère est souvent rattrapée par la flemmardise de son entreprise. Forte est efficace, léger, et empli de sincérité. Dommage qu'il ne transforme jamais l'essai en suivant une route sage et attendue.


" Melha barre un peu plus haute", telle est la conclusion.

QuentinBombarde
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Objectif : Ciné [2019-2020]

Le 29 février 2020

8 j'aime

Forte
ConFuCkamuS
3
Forte

Faible

Le vivre-ensemble en dépit des différences, enjoignant chacun à assumer les siennes autant que celles des autres. Une bien belle leçon de vie, dont le cinéma se fait le chantre pour la ressortir à...

il y a 3 ans

10 j'aime

Forte
QuentinBombarde
6
Forte

Melha barre un peu plus haute

Pour Forte et son sujet très personnel Melha Bedia, humoriste, scénariste et sujet principal du film, est allée chercher une réalisatrice issue du cinéma d'auteur, Katia Lewkowicz (Pourquoi tu...

il y a 3 ans

8 j'aime

Forte
Heurt
3
Forte

Barre toi

Voilà une bien toute petite chose, qui évolue plus dans le niveau d'un téléfilm que de celui d'un film. Visuellement déjà c'est d'une vraie pauvreté, et on est bien plus proche d'une production télé...

il y a 3 ans

4 j'aime

5

Jusqu'à l'aube
QuentinBombarde
3

Jusqu'à la loose

Jusqu'à l'aube aurait pu être un concept plutôt sympathique. Des épisodes de 20 minutes dans lesquels un trio d'humoristes est lâché une nuit jusqu'aux premières lueurs du jour dans un lieu soi...

il y a 3 ans

25 j'aime

3

Hippocrate
QuentinBombarde
7
Hippocrate

Urgence de l'instant

Après avoir sur plusieurs longs métrages traité le thème médical dans toutes ses largeurs, l'ex médecin généraliste Thomas Lilti enfonce le clou (ou la seringue) avec la série Hippocrate qui suit...

il y a 4 ans

21 j'aime

Énorme
QuentinBombarde
7
Énorme

La Femme en Sainte

Énorme c'est également la place qu'occupe Jonathan Cohen en cette rentrée particulière. Présent cet été dans Terrible Jungle, et à l'affiche d'une série Netflix et Canal +, l'acteur est omniprésent,...

il y a 2 ans

17 j'aime

1