Fugue
5.6
Fugue

Film de Agnieszka Smoczyńska (2018)

L'actrice principale de Fugue a écrit le scénario du film et, le moins que l'on puisse dire, est qu'elle ne s'est pas offert un rôle très sympathique. Cette amnésique, qui retrouve son mari, son fils et toute sa famille, après deux ans d'absence, se comporte en effet avec un détachement et une cruauté qui peuvent difficilement trouver grâce à nos yeux. Le film joue évidemment sur ce caractère énigmatique d'une femme dont on ignore si elle feint ou non et dont on se demande ce qu'elle a vécu comme traumatisme. Mais l'intrigue est trop obnubilée par ce mystère et donne peu d'informations sur l'environnement de l'amnésique. La révélation finale, peu convaincante, ne contribue pas à donner plus de vivacité à une histoire qui s'enferre dans une grisaille domestique pas vraiment agréable à regarder malgré quelques menues envolées oniriques.

Cinephile-doux
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mon Arras Film Festival 2018 et Au fil(m) de 2019

Créée

le 7 nov. 2018

Critique lue 599 fois

1 j'aime

Cinephile-doux

Écrit par

Critique lue 599 fois

1

Du même critique

As Bestas
Cinephile-doux
9

La Galice jusqu'à l'hallali

Et sinon, il en pense quoi, l'office de tourisme galicien de As Bestas, dont l'action se déroule dans un petit village dépeuplé où ont choisi de s'installer un couple de Français qui se sont...

le 27 mai 2022

77 j'aime

4

France
Cinephile-doux
8

Triste et célèbre

Il est quand même drôle qu'un grand nombre des spectateurs de France ne retient du film que sa satire au vitriol (hum) des journalistes télé élevés au rang de stars et des errements des chaînes...

le 25 août 2021

76 j'aime

5

The Power of the Dog
Cinephile-doux
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

le 25 sept. 2021

70 j'aime

13