On n’attendait pas Rob Minkoff dans ce genre de film. Lui qui s’est plutôt spécialisé dans le film pour enfants ou pour toute la famille avec Stuart Little 1 et 2, Le Roi Lion ou encore Le Manoir Hanté et ses 999 Fantômes avec Eddy Murphy, il revient ici avec une comédie matinée de thriller, une sorte de Cluedo au pays des braqueurs de banque avec en tête d’affiche un Patrick Dempsey qui a délaissé sa blouse blanche de Grey Anatomy pour jouer les apprentis enquêteurs dans Hold Up.

Si je parle de Cluedo, ce n’est pas un hasard étant donné que le scénario, plutôt bien écrit au demeurant, est vraiment fait pour semer le doute tout le long du film sur qui tue des gens dans la banque alors que, à première vue, tous les protagonistes sont bel et bien présents à l’image. On sait pertinemment que le réalisateur veut nous perdre, en nous amenant régulièrement sur des fausses pistes. Même si le panel diminue petit à petit à fur et à mesure que les personnages meurent, le doute persiste jusque dans les dernières minutes. On s’en doute un peu tout de même mais on est à aucun moment sur à 100%.
Du coup, c’est vrai qu’on est tenu en haleine tout le long, d’autant plus que le film est bien rythmé, sa très courte durée y étant pour beaucoup, à peine 1h25 générique compris. Le film met d’ailleurs très peu de temps à démarrer et on est tout de suite séduit par ce casting frais et ces personnages souvent haut en couleur.

Celui qui mène la barque est sans conteste Patrick Dempsey que beaucoup connaissent pour son rôle dans la série Grey’s Anatomy, incarnant ici un client un peu particulier car soumis à quelques TOCs (il compte absolument tout par exemple) et qui, même s’il se retrouve otage des braqueurs, ne peut s’empêcher d’essayer de résoudre cette affaire de double braquage dans laquelle subsistent beaucoup de zones d’ombre. Ashley Jude n’est pas en reste et demeure toujours aussi ravissante dans son rôle un peu mystérieux. On sait très rapidement qu’elle cache quelque chose et comme pour le tueur, on arrive pas vraiment à savoir jusqu’au dénouement.
Le reste du casting vaut son pesant de cacahuète. Outre le groupe de braqueurs professionnels qui est là pour la touche un minimum sérieuse du film (quoi que pas toujours), c’est surtout le duo de braqueurs amateurs complètement improbable qu’on retiendra. Complètement crétins, ne possédant qu’un cerveau pour deux, on rigole vraiment de les voir se faire péter la gueule au C4 parce qu’ils n’ont pas pu lire le mode d’emploi car il était écrit en chinois, sortant régulièrement des expressions toutes plus couillones les unes que les autres, et devenant au final très attachants malgré leur complète inefficacité en terme de braquage de banque, surtout lorsqu’ils tombent sur un distributeur récalcitrant.

Tout ce beau petit monde fait de Hold Up un divertissement réussi, et c’est d’ailleurs l’unique prétention du film qui n’essaie jamais de péter plus haut que son cul et qui n’a d’autre but que de faire passer du bon temps à qui voudra s’y aventurer. Si l’envie vous prend de regarder un film léger, pas prise de tête, parfait pour une soirée pluvieuse devant la télévision, alors Hold Up est fait pour vous.
cherycok
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 18 déc. 2012

Critique lue 595 fois

1 j'aime

cherycok

Écrit par

Critique lue 595 fois

1

D'autres avis sur Hold-Up$

Hold-Up$
FaSor
7

Une bouffée d'air

Voilà je venais de me taper Dredd et 28 jours après, il me fallait un truc un peu plus léger histoire de dormir en douceur Et voilà une excellente surprise ! Ca démarre fort comme il faut dans ce...

le 15 févr. 2016

2 j'aime

Hold-Up$
Incertitudes
9

Critique de Hold-Up$ par Incertitudes

Le réalisateur du génial Royaume interdit organise ici un casse jubilatoire avec Patrick Dempsey et la toujours bien roulée Ashley Judd. Jubilatoire parce que les fusillades ont une tonalité...

le 18 juin 2018

1 j'aime

Hold-Up$
pierrick_D_
6

Critique de Hold-Up$ par pierrick_D_

Deux équipes de braqueurs s'attaquent simultanément à la même banque,ce qui n'est pas sans créer une certaine confusion.Les deux gangs finissent par pactiser mais vont devoir se coltiner des otages...

le 3 août 2017

1 j'aime

Du même critique

Journey to the West: Conquering the Demons
cherycok
7

Critique de Journey to the West: Conquering the Demons par cherycok

Cela faisait plus de quatre ans que Stephen Chow avait quasi complètement disparu des écrans, aussi bien en tant qu’acteur que réalisateur. Quatre ans que ses fans attendaient avec impatience son...

le 25 févr. 2013

18 j'aime

9

Barbaque
cherycok
4

The Untold Story

Très hypé par la bande annonce qui annonçait une comédie française sortant des sentiers battus, avec un humour noir, méchant, caustique, et même un côté gore et politiquement incorrect, Barbaque...

le 31 janv. 2022

17 j'aime

Avengement
cherycok
7

Critique de Avengement par cherycok

Ceux qui suivent un peu l’actualité de la série B d’action bien burnée, savent que Scott Adkins est depuis quelques années la nouvelle coqueluche des réalisateurs de ce genre de bobines. Mis sur le...

le 3 juil. 2019

17 j'aime

1