Non,ceci n'est pas un film de Lelouch,contrairement à ce que le titre pourrait laisser supposer.Il s'agit du troisième épisode de la saga des "Kirikou",entamée en 98 avec "Kirikou et la sorcière" et poursuivie en 2005 avec "Kirikou et les bêtes sauvages".C'est toujours la même équipe qui est aux commandes avec le producteur Les Armateurs,Michel Ocelot au scénario et à la réalisation et Bénédicte Galup,qui avait coréalisé "Les bêtes sauvages" et qui ici est coscénariste.Donner des suites au premier film semblait vraiment compliqué dans la mesure où on assistait dès son début à la naissance du garçonnet,impossible donc de faire une prequel,et qu'à la fin il grandissait magiquement d'un seul coup,difficile alors de faire une sequel à moins de présenter un héros adulte,ce qui aurait eu peu de chances de fonctionner car c'est le personnage de ce gamin minuscule,hyperactif et malin qui faisait le succès et l'intérêt de l'original.Mais pour concocter ces suites,les auteurs ont trouvé une solution habile,l'action ne se déroulant ni avant ni après "La sorcière" mais pendant,avec des aventures du petit garçon qui n'auraient pas été contées lors du premier film.En outre,les scénaristes ont opté pour une narration sous forme de sketches comprenant cinq histoires différentes et bien séparées au lieu du script homogène du film initial.Et c'est assez réussi,les segments étant imaginatifs,drôles et intelligents.Techniquement,des progrès ont été accomplis au niveau de l'animation tandis que le trait fin d'Ocelot est encore très agréable à voir.La division en sketches évite en outre les problèmes de rythme qui parasitaient "La sorcière",alors que le personnage de Kirikou a été opportunément retravaillé.Il n'est plus le môme insupportablement ramenard et mégalo des débuts,ce qui le rend nettement plus sympathique,et plus de place est accordée aux autres personnages,notamment celui de la mère de Kirikou.Les caractères des villageois sont finement brocardés,Ocelot stigmatisant la bêtise,la versatilité,l'ignorance,la lâcheté et l'ingratitude de la nature humaine au fil d'historiettes bien menées,même si tout finira bien en dépit des malfaisances de la sorcière Karaba.

pierrick_D_
6
Écrit par

Créée

le 15 janv. 2021

Critique lue 240 fois

7 j'aime

1 commentaire

pierrick_D_

Écrit par

Critique lue 240 fois

7
1

D'autres avis sur Kirikou et les Hommes et les Femmes

Kirikou et les Hommes et les Femmes
pierrick_D_
6

Critique de Kirikou et les Hommes et les Femmes par pierrick_D_

Non,ceci n'est pas un film de Lelouch,contrairement à ce que le titre pourrait laisser supposer.Il s'agit du troisième épisode de la saga des "Kirikou",entamée en 98 avec "Kirikou et la sorcière" et...

le 15 janv. 2021

7 j'aime

1

Kirikou et les Hommes et les Femmes
Caine78
6

Critique de Kirikou et les Hommes et les Femmes par Caine78

Considéré comme inférieur au précédent opus remontant quand même à sept ans, « Kirikou et les hommes et les femmes » m'a pourtant plus séduit. Nous sommes toujours dans une démarche de film à sketchs...

le 12 avr. 2018

4 j'aime

Du même critique

L'Exorciste
pierrick_D_
10

Critique de L'Exorciste par pierrick_D_

Chris MacNeil,actrice célèbre,loue une maison à Washington où elle tourne un film.Regan,sa fille de douze ans,se met à avoir un comportement relativement bizarre,genre visage qui se déforme et change...

le 21 avr. 2020

29 j'aime

22

Robin des Bois - Prince des voleurs
pierrick_D_
8

Critique de Robin des Bois - Prince des voleurs par pierrick_D_

12e Siècle,pendant la Troisième Croisade.Robin de Locksley,jeune noble anglais parti guerroyer avec les troupes de Richard Coeur de Lion,est prisonnier des arabes à Jérusalem.Il parvient à s'évader...

le 3 oct. 2022

28 j'aime

22

The Ghost Writer
pierrick_D_
7

Critique de The Ghost Writer par pierrick_D_

Un écrivain anglais raté décroche le pactole lorsqu'il est embauché pour rédiger les mémoires d'Adam Lang,ex premier ministre britannique très médiatique.Il se rend dans la propriété du...

le 14 nov. 2021

27 j'aime

8