👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Un Dick très cinématographiquement mauvais

Une production conséquente des studios hollywoodiens, 50 millions de budget, une méga-star internationale (oui, Matt Damon, ça fait bizarre de l'imaginer dans ce rôle, mais bon...), un réalisateur débutant (mais avec du soutien, et puis, c'est déjà pas mal que la caméra ne fasse pas de crise d'épilepsie), des seconds rôles de luxe (Terence Stamp lifté, le John Slattery de Mad Men...) et pas de scénario... Non, aucun, vraiment pas...

Une vague histoire de débiles en chapeau qui, comme dans toute bonne théorie du complot, font leur possible pendant des années pour empêcher Matt de retrouver une poule susceptible de l'empêcher d'accéder un jour aux plus hautes fonctions... Rajoutez à ça, des portes magiques qui viennent de nulle part, un objet des désirs joué par une Emily Blunt en manque de charisme, et vous comprendrez pourquoi j'ai rendu les armes dix minutes avant la fin...

(On me raconte à l'instant que la fin, digne d'un Wanted de bas étage, est encore pire que ce que je pensais, dont acte).

Il semblerait que K. Dick soit à la base de cette abominable histoire, après tout, dans mes souvenirs de lectures et d'adaptations (Blade Runner étant une réussite malgré le texte original), ça ne m'étonne pas plus que ça, il faudrait un jour mettre ce type en face de ses méfaits...

En tout cas, qu'un studio puisse accepter un tel scénario pour essayer d'en faire un film révèle beaucoup du désespoir cinématographique ambiant.

Seul point positif : avec un niveau de stupidité équivalent (mais quelques scènes d'actions en plus), Matrix avait triomphé comme c'est pas permis, celui-là, non.

Je ne met pas 1 parce que je viens de dire que je le réservai aux abominations, mais je le regrette presque.

En même temps, ce film est beaucoup trop bête pour être méchant...
Torpenn
2
Écrit par

il y a 11 ans

27 j'aime

38 commentaires

L'Agence
Sylfaen
8
L'Agence

Critique de L'Agence par Julien Camblan

Une comédie romantique très correcte sur fond de fantastique et de théologie. Les aspects fantastiques sont survolés, inexpliqués, on n'a d'autre choix que de les accepter - comme les personnages -...

Lire la critique

il y a 11 ans

34 j'aime

2

L'Agence
Torpenn
2
L'Agence

Un Dick très cinématographiquement mauvais

Une production conséquente des studios hollywoodiens, 50 millions de budget, une méga-star internationale (oui, Matt Damon, ça fait bizarre de l'imaginer dans ce rôle, mais bon...), un réalisateur...

Lire la critique

il y a 11 ans

27 j'aime

38

L'Agence
SlashersHouse
7
L'Agence

Nous étions tous les deux destinés...

Matt Damon, Emily Blunt, Philip K. Dick, métaphysique, humanisme, individualisme, destinée, fatalité, amour. Un mix peu évident, et surtout sur lequel on peut se casser les dents, à moins que l'on...

Lire la critique

il y a 11 ans

18 j'aime

2

Into the Wild
Torpenn
5

Itinéraire d'un enfant gâté

A 22 ans, notre héros, qui a feuilleté deux lignes de Thoreau et trois pages de Jack London, abandonne sans un mot sa famille après son diplôme et va vivre deux années d'errance avant de crever comme...

Lire la critique

il y a 9 ans

452 j'aime

180

Django Unchained
Torpenn
4

Esclavage de cerveau

Aussi improbable que cela puisse apparaître à mes lecteurs les plus obtus, j’aime bien Tarantino, je trouve qu’il arrive très bien à mettre en scène ses histoires, qu’il épice agréablement ces...

Lire la critique

il y a 9 ans

389 j'aime

174

Le Parrain
Torpenn
10
Le Parrain

Le festival de Caan...

Tout a déjà été dit sur ce film, un des plus grands jamais réalisé. Tout le monde a vanté, un jour son casting impeccable : un Brando ressuscité, un Pacino naissant, bien loin de ses tics...

Lire la critique

il y a 11 ans

355 j'aime

131